Qui est Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer qui a mené les négociations en Guyane ?

Politique

Toute L'info sur

La crise en Guyane

PORTRAIT - La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, est apparue sur le devant de la scène avec la crise sociale qui paralyse la Guyane. Mais qui est cette ministre de 49 ans, proche de Manuel Valls et ancienne secrétaire du PS à La Réunion, dont elle est originaire ? LCI vous en dit plus alors qu'elle fait ce lundi son retour à Paris, après l'échec des négociations engagées dans le territoire ultramarin.

Sous le feu des critiques ces derniers temps, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, a marqué les esprits la semaine dernière en présentant "ses excuses" au peuple guyanais. Auparavant, elle avait été pointée du doigt notamment pour avoir attendu plusieurs jours avant de se rendre au chevet de la Guyane, alors que le département est paralysé par une grève "générale" et "illimitée". Elle s'est finalement rendu sur place en compagnie du ministre de l'Intérieur Matthias Fekl. Mais sa mission a tourné court : le collectif de Guyanais a opposé dimanche une fin de non recevoir à l'offre du gouvernement de plus d'un milliard d'euros pour trouver une issue au mouvement social, exigeant 2,5 milliards d'euros "tout de suite". Ericka Bareigts a donc regagné Paris.

Méconnue du grand public, cette femme politique originaire de La Réunion a été nommée ministre des Outre-Mer le 30 août 2016 à la suite de la démission de George Paul-Langevin du gouvernement Valls. A cette occasion, elle avait accordé un entretien à Libération dans lequel elle abordait justement son manque de notoriété : "On ne me connaît pas suffisamment au niveau national mais je suis une politique de terrain, engagée depuis trente ans à l’île de la Réunion".

En vidéo

Tensions sociales et grève générale en Guyane

Députée, secrétaire d'Etat, ministre...

Née en 1967 à La Réunion, titulaire d'un diplôme de droit des affaires, elle s'inscrit au Parti socialiste en 1986. Vingt ans plus tard, elle est élue présidente de la Communauté intercommunale du nord de la Réunion et devient ainsi la première femme réunionnaise à diriger une communauté d'agglomération. Elle est élue conseillère régionale en 2010 puis députée en 2012. En 2014, elle est nommée secrétaire nationale du Parti socialiste aux Outre-mer. 

Elle se fait connaître du grand public en septembre 2015 à l'occasion d'un discours remarqué à l'Assemblée nationale. Elle est ovationnée alors qu'elle réagit aux propos de Nadine Morano qui avait qualifié la France de "pays de race blanche" durant l'émission "On n'est pas couchés". "Pour moi, députée noire de la République, cette France décrite par nadine Morano n'est pas la mienne", avait-elle alors lancé. 

Le 11 février 2016, quelques mois avant sa nomination au ministère des Outre-mer, elle est nommée secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, Manuel Valls. Elle le soutiendra ensuite lors des primaires socialistes.

En vidéo

"Race blanche" : Nadine Morano "m'a exclue de la République", affirme Ericka Bareigts

Sortie de crise ?

Avant de se rendre en Guyane, Ericka Bareigts avait dévoilé ses objectifs : "Aujourd'hui, ce que je souhaite, c'est le dialogue, l'identification des demandes pour pouvoir apporter des réponses", avait déclaré la ministre sur franceinfo, assurant qu'elle n'avait "peur de rien". Après ses excuses de jeudi soir, un pas important a par sa voix été franchi par le gouvernement en vue d'une prochaine sortie de crise. Une sortie de crise qu'elle pourrait donc bien incarner.

Lire et commenter