Qui était Maurice Genevoix, le romancier blessé en 14-18 qui fait son entrée au Panthéon ?

Qui était Maurice Genevoix, le romancier blessé en 14-18 qui fait son entrée au Panthéon ?
Centenaire de l'armistice de la Première guerre mondiale

HOMMAGE - Emmanuel Macron avait annoncé il y a deux ans, durant les commémorations du centenaire de la Premier Guerre mondiale, l'entrée au Panthéon du soldat et écrivain Maurice Genevoix. L'auteur du célèbre "Ceux de 14" sera panthéonisé ce mercredi 11 novembre 2020.

Il y a deux ans, durant son "itinérance mémorielle" commémorant le  centenaire de la Grande Guerre, Emmanuel Macron avait rendu un hommage aux anciens combattants lors d'un déplacement aux Eparges (Meuse), théâtre d'une bataille en 1915. Il avait à cette occasion annoncé l'entrée prochaine au Panthéon du soldat et écrivain Maurice Genevoix (1890-1980), qui avait lui-même été grièvement blessé aux Eparges. Initialement prévue en novembre 2019, la cérémonie avait été reportée d'un an afin de donner du temps à sa préparation et de la faire coïncider avec le centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu, qui sera honoré mercredi matin sous l'Arc de Triomphe. 

L'auteur dont Emmanuel Macron va célébrer la panthéonisation mercredi 11 novembre 2020, à 18 heures, fut un combattant, mais aussi un grand témoin de la Première Guerre mondiale, dont il a fait le récit dans son célèbre Ceux de 14, un recueil publié en 1949 à partir de textes écrits entre 1916 et 1923. A travers Maurice Genevoix, le chef de l'Etat entend ainsi honorer au Panthéon l'ensemble des combattants de 14-18, ce qui constitue donc, en réalité, une forme de "double panthéonisation", celle de l'écrivain et celle des Français anonymes qui ont donné leur vie durant cette guerre. 

Durant les commémorations du centenaire, le président de la République avait déjà adressé un vibrant hommage au Maurice Genevoix, dont l'ouvrage de référence fut le livre de chevet qui lui lisait sa grand-mère lorsqu'il était enfant. "Par lui, la voix de ceux de 14 ne cesse de nous exhorter à ne pas baisser la garde et à conserver intacte notre vigilance quand le pire réapparaît", déclarait-il ainsi lors de son discours aux Eparges, le 6 novembre 2018.

Toute l'info sur

Centenaire de l'armistice de la Première guerre mondiale

Lire aussi

Témoin des horreurs de la guerre

Né le 29 novembre 1890 à Décize (Nièvre), Maurice Genevoix a passé une partie de son enfance à Orléans. Une enfance marquée par la perte brutale de sa mère alors qu'il avait 12 ans. Jeune adulte, il a suivi des études littéraires avant d'être admis à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm, dans l'immédiat avant-guerre, à quelques mètres seulement de ce Panthéon qui s'apprête à l'accueillir. 

Alors qu'il a effectué son service militaire et qu'il s'apprête à préparer son agrégation, Genevoix est mobilisé le 2 août 1914 et affecté comme sous-lieutenant dans le 106e régiment d'infanterie. Durant la guerre, il participe à de nombreux combats, dont la bataille de la Marne. Sa participation s'interrompt durant les violents combats aux Eparges, qui vont faire 12.000 morts en quatre mois, lors desquels son corps est transpercé de trois balles. S'ensuit une longue rééducation, et des cicatrices qui ne le quitteront plus : une invalidité à 70% et une main gauche dont il a perdu l'usage. Il survivra aussi, en 2019, à une grave infection durant la Grippe espagnole. 

En vidéo

Verdun : une reconstitution historique en mémoire de la Grande Guerre

C'est durant son hospitalisation qu'il a commencé à écrire à partir de notes consignées dans les tranchées, avec Sous Verdun (1916), récit dont le réalisme lui vaut d'être largement censuré, ou encore Nuits de guerre (1917). A chaque fois, il raconte de façon cru la réalité des tranchées, les morts, mais aussi la camaraderie des soldats. 

"Nous avions été embarqués dans cette aventure sinistre, effroyable, mais nous nous disions que c'était faire le sacrifice de sa vie à une cause qui était à nos yeux sacrée", témoignait l'écrivain en 1978. "Nous étions sûrs que nous vivions tellement d'ignominies, d'abominations, qu'après ça la mémoire des hommes en resterait imprégnée à jamais et que les hommes diraient en conséquence 'plus jamais ça'. Ça a duré vingt ans..."

Un personnage crucial de la vie littéraire du XXe siècle

Elu en 1946 à l'Académie française, il en est devenu le secrétaire perpétuel en 1958, avant d'en démissionner en 1973 pour retrouver sa liberté. Non sans avoir permis l'élection du plusieurs grandes figures littéraires comme Paul Morand, Julien Green ou Montherlant. Chasseur d'anglicismes à la Commission du dictionnaire de la langue française, présent dans de nombreuses émissions télévisées, Maurice Genevoix a été omniprésent sur la scène littéraire jusqu'à sa mort.

A sa mort le 8 septembre 1980, le président Valéry Giscard d'Estaing avait aussi salué "le premier de nos écologistes", la relation entre l'homme et la nature ayant été l'un des thèmes centraux de l'œuvre de cet écrivain et poète du "terroir". Maurice Genevoix avait une fille, Sylvie, elle-même décédée en 2012, qui fut l'épouse de Bernard Marris, l'économiste qui a trouvé la mort dans l'attentat de Charlie Hebdo en 2015. 

Emmanuel Macron, qui veut marquer la clôture de ce cycle du centenaire, "tient beaucoup à ce qu'on honore les héros à hauteur d'homme", a fait savoir à LCI l'entourage présidentiel. A l'occasion de l'entrée de Maurice Genevoix et des Poilus, six nouvelles œuvres vont être inaugurées au Panthéon, un niveau de commande jamais vu depuis 1924. Les noms de 15.000 soldats de la Grande Guerre vont retentir durant la cérémonie, ultime hommage de la République à "Ceux de 14". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.