Qui sont les soutiens d’Emmanuel Macron ?

Politique
S'il se lance dans la course à la présidentielle, l'ex-ministre de l'Economie devra s'appuyer sur ses soutiens. Or à l'heure actuelle, il n'en a que très peu, particulièrement du côté des élus. Ses plus importants appartiennent au monde de la finance et des grandes entreprises.
1/6Gérard Collomb, maire socialiste de Lyon, s'affiche comme le plus grand soutien d'Emmanuel Macron et plaide en faveur d'une candidature de l'ex-ministre de l'Economie à la présidentielle. Ce mercredi, il a même prédit qu'il aurait le soutien du Parti socialiste. "Et il n'est pas sûr, à ce moment-là, qu'il y ait une primaire", a-t-il déclaré sur BFM TV.

Wikipédia

2/6Richard Ferrand, député PS du Finistère, fait partie des soutiens de Macron à l’Assemblée nationale, avec les députés Pascal Terrasse, Arnaud Leroy et Alain Tourret. Emmanuel Macron rassemble également autour de lui des socialistes déçus comme François Rebsamen ou la sénatrice Nicole Bricq.

Facebook Richard Ferrand

3/6François Patriat, sénateur PS de la Côte d'Or, est chargé d’arpenter les couloirs du Sénat et de l’Assemblée pour rallier les parlementaires. Il aurait réussi à rassembler un groupe de quelques 40 élus, qui se réunit tous les mercredis.

Facebook François Patriat

4/6Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef, et Emmanuel Macron se sont rencontrés lorsque Jacques Attali a nommé Macron rapporteur de sa Commission pour la libération de la croissance. C'est là que Macron rencontre également Peter Brabeck-Letmathe, patron du groupe Nestlé, qui devient son plus gros client à la banque Rothschild.

Wikipedia

5/6Marc Simoncini, fondateur de Meetic, organise pour Macron des dîners lors desquels il réunit des patrons de start-up et des chercheurs. L’homme d’affaires s’est exprimé à la suite de la démission de Macron : "Il va pouvoir imaginer son programme, une nouvelle ambition pour la France" a-t-il déclaré sur RTL. Il se projette même plus loin, abordant la question des 500 parrainages : "Ça va être compliqué, mais je ne pense pas que ce soit impossible."
6/6Gilles Finchelstein, président de la fondation Jean-Jaurès, proche du Parti socialiste, est aussi directeur des études chez Havas, célèbre agence de communication. Il fait partie de la galaxie d'intellectuels qui entoure Macron, avec Laurent Bigorgne, directeur du think-tank Institut Montaigne et Thierry Pech, directeur du cercle de réflexion Terra Nova.

Fondation Jean Jaurès

Sur le même sujet

Et aussi