Enregistré à son insu, Wauquiez allume Pécresse, Juppé, le Medef et "les guignols d'En marche"

Politique
DirectLCI
OFF - L'émission Quotidien a dévoilé lundi de nouveaux enregistrements du président de LR, lors de son intervention en face d'élèves de l'EM Lyon, une école de commerce. Cette fois, Laurent Wauquiez s'en prend notamment à la gestion de Bordeaux par Alain Juppé, mais aussi à Valérie Pécresse ou encore au Medef. Même le Premier ministre canadien Justin Trudeau y passe.

Wauquiez, volume 2. L' émission Quotidien a révélé une nouvelle d'extraits des enregistrements du président de LR lors de son intervention à l'EM Lyon, une école de commerce, la semaine dernière.


Les extraits enregistrés lors du premier jour de cours ont déjà fait grand bruit. Le président des Républicains tirait en effet à boulets rouges sur Gérald Darmanin, Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron. Dans ces extraits issus d'enregistrements effectués le deuxième jour, Laurent Wauquiez évoque cette fois Alain Juppé, Valérie Pécresse, le Medef, la CGT, les députés LREM et même Justin Trudeau en des termes très peu flatteurs. Extraits.

"Vous avez vu les guignols d'En marche, là ?"

"L'équilibre des pouvoirs, ça, ça fait vraiment partie d'une illusion. Vous croyez qu'un parlementaire a le moindre pouvoir aujourd'hui ? Vous avez vu les guignols d'En marche, là ? Ils sont tous avec le petit doigt sur la couture, ils doivent tous voter la même chose. Quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque. Donc il n'y a aucun équilibre des pouvoirs en France. Donc il y a une dictature totale en France. L'alignement entre l'exécutif et le législatif c'est une foutaise."

"Les pires, c’est le Medef et la CGPME"

"Par exemple, les associations syndicales recevaient à peu près 5 millions d’euros de la région. La CGT se faisait un joli chèque de 3 millions d’euros sur le budget de la région, chaque année. Je les ai reçus et je leur ai dit : "Moi je suis extrêmement attaché à l’indépendance des syndicats et comme je veux surtout pas que vous dépendiez de moi, hé ben c’est zero. Et le pire, si on est très honnête entre nous c’est que les pires, c’est le Medef et la CGPME. Eux c’est pire que tout. Eux, ils n'en ont rien à foutre [sic] de savoir si on augmente les cotisations sur les entreprises, si on augmente le truc… La seule chose qu’ils veulent, c’est encaisser l’argent."

En vidéo

Laurent Wauquiez dans l’embarras après ses propos sans filtre devant des étudiants

"Justin Trudeau, regardez comme c'est sympa. Il a pas l'air gentil Justin ?"

"Le deuxième système, c'est Justin Trudeau. Regardez comme c'est sympa. Il a pas l'air gentil Justin ? (rires) Qu'est ce qu'on a derrière ? Regardez moi ça. Donc lui en gros c'est simple, tout ce qui est mainstream, tout ce qui est bonne pensée, je prends tout. Et donc l'objectif c'est : je suis à fond dans tout, tout est nickel, tout est ripoliné, y'a pas un cheveux qui dépasse. Je suis le mec cool, gentil, complètement dans le mainstream du média."

Sur Valérie Pécresse : "Ah la la le nombre de conneries qu'elle peut faire"

"C’est Valérie qui a mis tout ça en place ? Ah la la le nombre de conneries qu’elle peut faire", indique-t-il en s'adressant à une étudiante passée d'une filière littéraire à l'école de commerce de l'EM Lyon.

Alain Juppé "a complètement fait cramer la caisse"

"Alain Juppé, qui est une personnalité éminemment respectable, il a complètement cramé la caisse. C'est à dire qu'à Bordeaux, il a fait des miracles hein, Bordeaux est géniale, c'est très bien géré. Mais il a fait exploser les impôts, et il a fait exploser la dépense publique, et il a fait exploser l'endettement."

"Dans ma vie politique, dès que j’ai plus de deux personnes autour de moi, il faut que je me dise que tout ce que je dis va sortir"

"La caractéristique quand on est un élu, surtout dans le monde actuel, c’est que tout ce que vous dites, à tout moment, peut être utilisé, repris et déformé contre vous. En gros, dans ma vie politique, dès que j’ai plus de deux personnes autour de moi, il faut que je me dise que tout ce que je dis va sortir."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter