Rama Yade sur la Grèce : "Il faut espérer et même prier que François Hollande soit à la hauteur"

Politique
DirectLCI
Invitée de LCI ce lundi, la conseillère régionale en Ile-de-France a livré son analyse au lendemain de la victoire du non au référendum sur les propositions des créanciers d'Athènes. "Les circonstances qui font les grands hommes sont là" a-t-elle estimé, précisant que "la France est dans une position de médiatrice."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter