RATP et Chrétiens d'Orient : pour le maire UMP du Havre, "cette histoire est dingue"

Politique
DirectLCI
Edouard Philippe, le maire du Havre, parle de "volonté mal placée de neutralité" à propos de la RATP. Elle s’est dressée contre la mention "pour les Chrétiens d’Orient" sur une publicité d'un concert caritatif, avant de changer d’avis. "Ils ont pris une mauvaise décision et ont mis beaucoup de temps avant de revenir dans le droit chemin", analyse l’homme politique partisan d’Alain Juppé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter