Recours au 49-3 : Macron appelle à "mettre vite en oeuvre" le texte de loi

DirectLCI
A l'occasion des questions au gouvernement, et avant le recours au 49-3 par le Premier ministre Manuel Valls pour l'adoption sans vote de son projet de loi, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a rappelé que son texte avait été "substantiellement amélioré par plus de 400 heures de débats et plus de 8.000 amendements".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter