François Hollande propose de supprimer la fonction de premier ministre

Politique
DirectLCI
SUGGESTION - L'ancien président de la République a émis l'hypothèse jeudi 4 octobre sur Public Sénat d'une modification de la Constitution de la Ve République. Il verrait bien arriver la disparition de la fonction de premier ministre.

Alors que la Constitution de la Ve République fête ses 60 ans, François Hollande a émis l'idée d'une modification du fonctionnement de l’exécutif. Invité de Public Sénat ce jeudi matin, l'ancien président a remis en cause l'utilité du chef du gouvernement et a estimé que le poste de premier ministre pourrait être supprimé.

Pour l'ancien locataire de l'Elysée,  le constat est clair, notre pays fonctionne sous la forme d'un régime à la fois parlementaire et présidentiel. Un constat qui l'amène à penser qu'"il faut aller jusqu'au bout : le président de la République doit être le seul chef de l'exécutif. Donc plus de premier ministre, plus de responsabilité devant le Parlement, plus de droit de dissolution du président de la République pour l'Assemblée nationale".

Collaborateur

François Hollande pointe également l'inutilité, selon lui, du chef de gouvernement :  "Il y a ce personnage, le premier ministre, dont on ne sait pas s'il est encore le chef de la majorité (...) ou s'il est un collaborateur - c'est le mot que Nicolas Sarkozy avait utilisé pour qualifier à l'époque François Fillon".

L'hyperprésidence est liée à un Parlement trop faible"François Hollande

 Pour éviter "l'hyperprésidence", il faut "qu'il y ait un Parlement qui ressemblera à bien des égards au pouvoir du Congrès américain (...) et un président de la République élu pour cinq ans qui doit remplir son mandat et qui est forcément le chef de la majorité". L'hyperprésidence n'est "pas liée à la Constitution actuelle" mais à un "Parlement trop faible" et à cette "dyarchie au sein de l'exécutif", a-t-il estimé, alors que les accusations pleuvent à l'encontre des députés de la majorité pour leur complaisance à l'égard de l'exécutif.

Ce n'est pas la première fois que François Hollande évoque cette hypothèse. En 2016, alors qu'il était encore président, Europe 1 rapportait qu'il pensait à supprimer la fonction de Premier ministre, laissant ainsi la gouvernance à une seule et même personne. Il jugeait notamment que les allers-retours entre l'Elysée et Matignon faisait perdre du temps. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter