Réforme des retraites : Christophe Castaner prend la plume pour rassurer policiers et pompiers

Réforme des retraites : Christophe Castaner prend la plume pour rassurer policiers et pompiers

GRÈVE - Le ministre de l'Intérieur a adressé une lettre aux sapeurs-pompiers et aux policiers mercredi soir, à la veille de la mobilisation nationale qui s'annonce très suivie ce jeudi. Une façon de tenter de les rassurer sur leur régime de retraite.

Après le ministre de l'Education, c'est au tour du ministre de l'Intérieur d'essayer de déminer la situation. Ce mercredi, Christophe Castaner a envoyé deux courriers presque similaires aux syndicats de policiers et les pompiers, que LCI a pu consulter. Dans un texte de 12 lignes, il affirme que ces deux régimes spéciaux ne seront pas concernés par la réforme des retraites.

Lire aussi

"Pour les policiers, des spécificités seront conservées pour les fonctionnaires qui exercent des missions régaliennes de sécurité et d'ordre public pendant une période minimale. Pour ces fonctionnaires, les droits à un départ anticipé resteront ouverts comme aujourd'hui, sans changement".

"Pour les sapeurs-pompiers professionnels, des spécificités seront conservées pour les fonctionnaires qui exercent des missions caractérisées par la dangerosité pendant une période minimale. Pour ces fonctionnaires, les droits à un départ anticipé resteront ouverts comme aujourd'hui, sans changement".

CRS, pompiers, policiers : mobilisation et appel à la grève

Les emplois concernés ainsi que la fixation de la période minimale d'activité  "font actuellement l'objet de concertation avec vous", écrit-il aux responsables syndicaux. Le ministre ajoute dans les deux lettres que "les gains représentés par les bonifications de durée qui existent dans les régimes actuels seront préservés dans le futur système universel". "Ce qui, poursuit-il, permettra de maintenir des niveaux de retraite comparables aux pensions actuelles". "Ces garanties seront inscrites dans le futur projet de loi" de réforme des retraites, promet le ministre.

Plusieurs syndicats de policiers ont annoncé leur mobilisation jeudi contre la réforme des retraites, avec des actions spécifiques de 10 heures à 15 heures : fermeture symbolique des commissariats, grève des PV, zèle pour les contrôles dans les aéroports... Lundi, à Chevilly-la-Rue (Val-de-Marne), une centaine de CRS ont déposé à terre leur casque et matraque devant leur caserne en guise de protestation contre la réforme à venir des retraites. Un appel a été en outre lancé aux agents travaillant la nuit pour qu'ils ne sortent sur le terrain que sur appel au 17.

Lire aussi

Du côté des pompiers, plusieurs d'entre eux occupent actuellement la place de la République à Paris et appellent à rejoindre le cortège de jeudi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

EN DIRECT - Covid-19 : Omicron désormais dominant en Europe

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.