Retraites : le député LaRem Laurent Pietraszewski prend le relais de Delevoye

Pietraszewski remplace Delevoye
Politique

Toute L'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

NOMINATION - Moins de 48 heures après la démission de Jean-Paul Delevoye, désormais ex-haut-commissaire aux retraites, l'élu de la majorité du Nord a été nommé secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la santé, chargé des retraites. La nomination de cet ancien employé des ressources humaines a été officialisée dans la nuit de mardi à mercredi avec la publication d’un décret au Journal officiel.

Le nom du successeur de Jean-Paul Delevoye, contraint à la démission lundi 16 décembre, est désormais connu. Il s’agit de Laurent Pietraszewski. Dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 décembre, sa nomination au poste de secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la santé chargé des retraites a été officialisée par la publication d’un décret au Journal officiel. Dès ce mercredi, le nouveau "Monsieur retraites" du gouvernement participera à son premier conseil des ministres.

Natif de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, Laurent Pietraszewski est âgé de 53 ans. Avec cette nomination au gouvernement, il poursuit son ascension fulgurante en politique, lui qui a été élu pour la première fois en juin 2017 grâce à sa victoire aux législatives dans la 11e circonscription du Nord. Avant cette date, ce macroniste de la première heure n’avait exercé aucun mandat. "J'ai rejoint En Marche le 6 avril 2016, le jour de l'ouverture de la plateforme", avait-il ainsi déclaré à l'AFP en 2017.

Novice en politique mais déjà rapporteur de la loi Travail

Novice en politique, Laurent Pietraszewski a déjà été largement associé à une loi fondamentale du macronisme, la loi Travail, passée par ordonnances à la fin de l'été 2017. Il était fortement pressenti pour être également rapporteur de la future loi sur les retraites. Fin connaisseur des questions sociales et du système des retraites, il est apparu parfaitement légitime aux yeux du gouvernement pour occuper cette fonction exigeante et technique en relais de Jean-Paul Delevoye. Une question sur laquelle il se présente comme un pragmatique. Après que la question de l'âge-pivot ait mis le feu aux poudres, engageant les syndicats les moins contestataires dans le mouvement social, il s'est prononcé en faveur d'un travail de "co-construction" avec les syndicats par profession.

 Porte-parole du groupe des députés La République en Marche depuis septembre dernier, il fait valoir une solide expérience professionnelle dans le domaine des relations sociales et des ressources humaines après avoir passé l’essentiel de sa carrière professionnelle au sein du groupe Auchan, notamment, depuis 2010.

Lire aussi

Moins de 48 heures après la démission de Jean-Paul Delevoye, poussé vers la sortie en raison de multiples défauts de déclarations de mandats et de rémunération auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Laurent Pietraszewski fait son entrée au gouvernement dans un contexte très tendu. Dès ce mercredi, au lendemain d’une nouvelle journée de forte mobilisation nationale contre le projet de réforme des retraites, le Premier ministre Edouard Philippe doit en effet multiplier les rencontres avec les forces syndicales et patronales.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent