Réforme territoriale : à Clermont-Ferrand, on redoute que d'une fusion naisse une absorption

DirectLCI
Alors que le redécoupage des régions de France entrera en vigueur en 2016, la baisse d'activité liée au départ des fonctionnaires qui en découle inquiète principalement les villes perdantes. Quel avenir pour le rectorat ? Quelle activité pour l'actuelle préfecture ? A Clermont Ferrand, qui va devoir s'effacer au profit de Lyon, on redoute que d'une fusion entre deux régions naisse une absorption. Explications.

Plus d'articles