Régionales 2021 : quels sont les candidats et les enjeux politiques en Normandie ?

Régionales 2021 : quels sont les candidats et les enjeux politiques en Normandie ?

SCRUTIN DES 20 ET 27 JUIN - Favori d'un scrutin dans lequel il joue sa réélection, le centriste Hervé Morin doit toutefois composer avec un RN assez haut dans les sondages. État des lieux.

Hervé Morin avait pris la Normandie à la gauche en 2015. Près de six ans après, le président centriste de l'exécutif régional joue sa réélection et semble partir favori du scrutin, malgré la forte incertitude autour de la participation et la concurrence du RN, porté par Nicolas Bay, qui le talonne dans les sondages. On fait le point à quelques jours du premier tour. 

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Quelles sont les principales têtes de listes ?

Hervé Morin, 59 ans, président sortant. L'ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, président du mouvement Les Centristes, a fait ses classes comme élu local dans l'Eure, en tant que conseiller général, puis maire d'Epaignes, puis député. Issu de l'UDF, il a rompu avec François Bayrou en choisissant de se rallier à Nicolas Sarkozy en 2007. Il avait envisagé de se présenter à la présidentielle de 2012, avant de soutenir, à nouveau, le président sortant. Avant 2015, il a été un partisan de la grande région Normandie, promouvant le rattachement de la Basse et de la Haute-Normandie. 

Nicolas Bay, 43 ans, tête de liste RN. Eurodéputé depuis 2014, il est également conseiller régional de Normandie depuis 2010. L'ancien vice-président du Front national a adhéré à ce parti à l'âge de 15 ans et s'était illustré, en 1998, en suivant Bruno Mégret lors de la scission entre le FN et le MNR. Il avait rejoint Marine Le Pen en 2009.

Laurent Bonnaterre, 48 ans, tête de liste LaREM. Candidat sans étiquette soutenu par la majorité présidentielle, il est le maire de Caudebec-lès-Elbeuf depuis 2014 et préside un groupe d'élus indépendants à la métropole Rouen-Normandie. Au début de sa carrière, il a été assistant parlementaire de l'eurodéputé Gilles Savary (ex-PS passé à LaREM), puis directeur de cabinet de Laurent Fabius. Il refuse les clivages partisans, mais revendique une proximité avec Edouard Philippe. 

Mélanie Boulanger, 44 ans, tête de liste PS-EELV-Générations-Place Publique. Maire de Canteleu depuis 2014, elle est aussi vice-présidente de la métropole Rouen-Normandie en charge de la Jeunesse depuis 2020. Elle a été élue conseillère municipale dès l'âge de 18 ans. 

Sébastien Jumel, 49 ans, tête de liste PCF-LFI-PRG. Il est député communiste de Seine-Maritime depuis 2017, après avoir été maire de Dieppe (2008-2017) et conseiller général (2002-2015). 

Lire aussi

Quels sont les enjeux politiques ?

Hervé Morin fait partie des présidents sortants favoris pour être reconduits dans leurs fonctions. Il doit toutefois composer avec une dynamique RN constante et une gauche capable de mobiliser davantage, notamment grâce à son implantation en Sein-Maritime, que dans de nombreuses autres régions. 

En Normandie, la majorité présidentielle fait face à une candidature dissidente, la députée Stéphanie Kerbarh ayant décidé de se présenter malgré l'investiture de Laurent Bonnaterre. 

Que disent les sondages ?

Selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour France 3 publié le 9 juin, Hervé Morin recueillerait 32% des intentions de vote au premier tour, devançant de 4 points le candidat du RN Nicolas Bay. La liste de gauche de Mélanie Boulanger obtiendrait 16% des voix, devant LaREM (11%) et le PCF (10%). 

Dans l'hypothèse d'une quadrangulaire, Hervé Morin remporterait 32% des suffrages, devant Nicolas Bay (28%), Mélanie Boulanger (26%) et Laurent Bonnaterre (13%). 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

L'huile essentielle de lavande considérée comme toxique ? L'inquiétude des producteurs dans la Drôme

Covid long : alors que la France est "en retard", le Royaume-Uni s'est emparé du problème

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.