Régionales 2021 : Xavier Bertrand s'impose avec 52,37% des suffrages dans les Hauts-de-France

Régionales 2021 : Xavier Bertrand s'impose avec 52,37% des suffrages dans les Hauts-de-France

RÉSULTATS 2ND TOUR - Le candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2022 assure sa réélection à la tête des Hauts-de-France, par 52,27% des voix contre 25,65% pour le RN Sébastien Chenu et 21,98% pour Karima Delli (union de la gauche), selon les résultats définitifs.

Il a réussi son pari. Selon l'estimation Ifop-Fiducial pour TF1 et LCI, l'ancien maire de Saint-Quentin (Aisne) est sorti victorieux de ce second tour avec 52,37% des suffrages lors de la triangulaire qui l'opposait au candidat du RN Sébastien Chenu (25,65% des voix) et à l'écologiste Karima Delli (21,98%), qui signe le retour de la gauche à l'hôtel de région.

Le RN échoue une nouvelle fois dans sa tentative à s'emparer de cette région du nord, parmi celles de France métropolitaine où il fait ses meilleurs scores. Au premier tour, Xavier Bertrand avait rassemblé 41,42% des suffrages, loin devant son poursuivant avec 24,37% des voix pour le RN Sébastien Chenu, suivi des 18,97% de Karima Delli. La République en Marche n'était elle-même pas parvenue à se qualifier au second tour, malgré la présence de nombreux ministres sur la liste de Laurent Pietraszewski.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

La présidence de la République en ligne de mire

Pour l'ex-maire, député LR et ministre du Travail et de la Santé sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, c'est une victoire électorale de plus dans un parcours politique démarré dans le local. L'ancien agent d'assurance picard peut donc désormais penser à la présidentielle 2022, ce qu'il a fait dès sa déclaration à la suite de la publication des premières estimations des résultats : "Ce résultat me donne la force d'aller à la rencontre de tous les Français, avec un préalable : le rétablissement de l'ordre et le respect.. [...] L'histoire retiendra que par deux fois, le Front national a été arrêté et nous l'avons fait fortement reculé. [...] Cette victoire nous impose plus de devoirs qu'elle ne crée de droits. Je veux m'adresser à cette France que l'on refuse de voir et d'entendre et qui s'est abstenue. Il n'y a pas de fatalité, la politique n'est pas morte, elle peut rendre la vie meilleure."

Lire aussi

Il devra dans les dix mois à venir réussir à s'imposer, à droite, et faire le rassemblement alors que d'autres concurrents potentiels ont connu des succès électoraux à ces élections régionales. S'il parvient à rassembler la droite, Xavier Bertrand pourrait représenter un adversaire très sérieux pour le président de la République Emmanuel Macron, qui n'a pas encore officiellement annoncé sa candidature à un second quinquennat.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.