Régionales en Bretagne : à Roscoff, la mayonnaise tarde à prendre

DirectLCI
À onze jours du premier tour, les élections régionales passionnent peu les Bretons. À Roscoff, les événements de Paris sont dans toutes les têtes. La campagne, malgré l'engouement de certains habitants, ne parvient pas à décoller. Sur le marché, on parle de tout sauf du scrutin à venir début décembre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter