Régionales en Paca : Marion Maréchal porte plainte contre Christian Estrosi

Régionales en Paca : Marion Maréchal porte plainte contre Christian Estrosi

DirectLCI
AFFRONTEMENT - La députée FN Marion Maréchal-Le Pen, candidate en Provence Alpes-Côte d'Azur, a annoncé lundi qu'elle portait plainte contre son rival Christian Estrosi, maire (Les Républicains) de Nice. Elle vise des propos tenus lundi par ce dernier sur Europe 1.

La campagne en Paca monte encore un peu dans les tours. Lundi après-midi, la députée Front national Marion Maréchal-Le Pen a annoncé qu'elle portait plainte contre des propos tenus le matin même par le maire de Nice Christian Estrosi (Les Républicains), candidat comme elle aux régionales dans cette région.

Sur Europe 1 , l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a notamment estimé que Marion Maréchal était "la plus dangereuse des trois Le Pen", faisant référence à la présidente du FN, Marine, et à son fondateur, récemment exclu, Jean-Marie. "Aujourd'hui, des Le Pen, c'est celle qui se montre la plus extrême", a lancé le maire de Nice. Ce dernier critique notamment son "alliance avec le Bloc identitaire", l'une des composantes de l'extrême droite française. Il a également affirmé que Marion Maréchal "vient de traiter dans un discours à Carpentras les protestants comme ayant été complices des occupants nazis" et qu'elle "confond les musulmans et les islamistes en disant que tous les musulmans de France sont des islamistes".

Dans un  communiqué , la députée FN rétorque que "Christian Estrosi raconte n'importe quoi" sur ses déclarations, faisant mine de se demander "s'il agit de la sorte sous l'effet de la panique ou de la chaleur". "Il y a, dit-elle, dans ce seul entretien, au moins trois phrases méritant une plainte dont une particulièrement grossière : celle où il prétend que j'aurais considéré les protestants comme complices des nazis."

Lundi matin, Christian Estrosi a également affirmé que Marion Maréchal "dit qu'elle est entrée en politique par admiration pour son grand-père (Jean-Marie Le Pen, ndlr), donc pour les fours crématoires, détails de l'Histoire et autres". Ce n'est pas la première fois que les deux candidats s'affrontent violemment dans le cadre de la campagne des régionales en Paca, qui s'achèvera en décembre 2015.

À LIRE AUSSI
>> Marion Maréchal invitée par le diocèse du Var : un rapprochement qui perturbe les catholiques

>> Terrorisme : Estrosi veut mettre des bracelets électroniques aux "fichés S"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter