Régionales : "Il y a énormément d'incertitude" pour le second tour

Politique

Au lendemain du premier tour des élections régionales marqué par un score historique du Front national compris entre 27,2 et 30,8% selon les instituts, François Miquet-Marty, président de "Viavoice", a livré son analyse. "L'idée de régions conquises par le FN est de moins en moins mal acceptée par la population", a-t-il détaillé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter