Régionales : un décalage entre "ce qu'on entend dans les médias et le vécu des Français"

Politique
DirectLCI
"Je suis frappé de ce spectacle de sauve-qui-peut", a expliqué Stéphane Rozes, président de la société de conseil "Cap" et enseignant à Sciences-Po et HEC, au lendemain du premier tour des élections régionales, dénonçant "une faiblesse de ce qui ne va pas dans notre pays".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter