Relance de l'économie : pourquoi l'appel d'Emmanuel Macron "à œuvrer pour plus de croissance" est un vœu pieux

Politique

Toute L'info sur

La Matinale

L'ECO - Dans son discours du samedi 24 août, en marge du G7, Emmanuel Macron a encouragé les Français à œuvrer ensemble pour relancer la croissance. Cependant, ce n'est pas gagné d'avance.

"Nous devons œuvrer pour avoir plus de croissance", a affirmé le chef de l'Etat, samedi 24 août, en marge du G7 à Biarritz.

Un voeu pieux, si l'on en juge par le comportement des Français en matière de consommation. Alors qu'arrive la fin des vacances, les chiffres des dépenses en vacances sont tombés, et les ressortissants hexagonaux se classent 10e au niveau européen, avec 341 euros par semaine et par personne. C'est près de deux fois moins qu'un vacancier belge (656 euros) et encore moins par rapport aux Luxembourgeois (743 euros). 

Des Français plus proches de la fourmi que de la cigale

Un phénomène qui ne se retrouve d'ailleurs pas que pour les vacances, puisqu'au-delà de ces périodes, la consommation des Français, calculée par l'Insee, patine toujours autant : elle a augmenté de 0,2% au deuxième trimestre, deux fois moins qu'à la même période en 2018. La crise des Gilets jaunes a pourtant amené le président de la République à mettre 17 milliards d'euros sur la table, au travers de baisses de cotisations sociales, de primes de fin d'année et de divers autres mécanismes destinés à augmenter le pouvoir d'achat. 

Lire aussi

Mais plutôt que la consommation, c'est, signe que les Français n'ont guère confiance dans le climat économique, vers l'épargne que ces derniers se sont tournés. Les deux tiers de cet argent sont allés vers le livret A, en dépit de ses 0,75% de taux d'intérêt, plus faibles que l'inflation. 

Un contexte intérieur qui n'est pas aidé par le comportement de nos voisins européens. Ainsi de l'Allemagne qui, malgré ses 59 milliards d'euros d'excédent - quand la France présente 76 milliards d'euros de déficit -, ne fait pas grand chose pour relancer la consommation alors qu'elle est en période de récession. Une situation qui ne devrait guère changer, Angela Merkel ne laissant pas filtrer de réorientation dans ce sens lors du G7.

Ce lundi 26 août 2019, François-Xavier Pietri, dans sa chronique "L'éco", parle de la relance de la croissance. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 26/08/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter