#ErnotteGate : comment le FN a fabriqué un faux témoignage pour déstabiliser Macron

#ErnotteGate : comment le FN a fabriqué un faux témoignage pour déstabiliser Macron

DirectLCI
FAKE NEWS - L'équipe de Marine Le Pen a fabriqué de toute pièce une vidéo dénonçant une supposée collusion entre la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, et Emmanuel Macron, pendant la campagne de l'élection présidentielle, révèle une enquête de Buzzfeed.

Alors que le président Emmanuel Macron a évoqué début janvier lors de ses voeux à la presse la promulgation prochainement d'une loi pour renforcer le contrôle d'internet en période électorale afin de lutter contre les "fake news", le site d'informations BuzzFeed revient ce mardi 16 janvier sur la manière dont les équipes de Marine Le Pen s’y sont pris pour fabriquer de toute pièce une vidéo virale, dans le but de déstabiliser Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle.


On rembobine : le 6 mars 2017,  le directeur de campagne de la candidate du FN, David Rachline, poste sur son compte Twitter une vidéo de 2,24 minutes, dans laquelle un témoin anonyme dénonce une prétendue collusion entre Emmanuel Macron et Delphine Ernotte, la présidente de France Info. La vidéo en question répondait à un sujet consacré au parti de Marine Le Pen, diffusé dans l’émission "Envoyé Spécial" de France 2. Un reportage qui avait fortement déplu à l’équipe de campagne de la candidate du FN.

Dans cette vidéo, l'informateur anonyme, présenté comme un ancien collaborateur de Delphine Ernotte, affirme que cette dernière a été désignée en 2015 "pour faire la campagne de François Hollande". Toujours selon ce témoin anonyme, "dès que Hollande n’a plus été candidat, bien évidemment, il a fallu soutenir coûte que coûte Macron avec l’objectif clair de battre Marine Le Pen… Voilà, ce sont des relations plus qu’amicales". Dans les jours qui suivirent, dans un autre tweet, David Rachline avait fait référence à cette vidéo, évoquant alors une parodie. "Vous voyez, tout le monde peut faire "journaliste" chez France Télévision...", écrit-il.

Une opération de déstabilisation orchestrée par le FN

L’homme poursuit ensuite en expliquant qu’il préfère garder l’anonymat pour "protéger" sa carrière. Le témoin n'est autre autre en réalité que Christophe Boucher, prestataire du FN et proche de Frédéric Chatillon, conseiller de Marine Le Pen, nous apprend aujourd'hui BuzzFeed. L'enquête de BuzzFeed montre qu'en réalité cette vidéo a été réalisée par l’équipe de campagne de Marine Le Pen. Cette opération de destabilisation aurait été orchestrée par Frédéric Chatillon.


"Ce sont Damien Philippot et Philippe Vardon qui ont monté ça", assure un ancien permanent du Front national pendant la campagne présidentielle, cité par le site d'informations. Le premier était le responsable du pôle rédaction de Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle, tandis que le second est vice-président du groupe FN en Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Contactés à ce sujet, les deux hommes n'ont pas souhaité répondre à BuzzFeed. Le fameux témoin anonyme, Christophe Boucher, était quant à lui "chargé de réaliser les vidéos de campagne" pour le FN. 

Cette "fake news" est l’une des nombreuses informations bidonnées qui ont circulées pendant la campagne présidentielle, comme les comptes offshores de Macron aux Bahamas, l’oreillette fictive du débat, la fausse capture d’écran d’un SMS, ou bien encore l’intox sur le financement saoudien de la campagne de Macron. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter