Remaniement : 3 jours avant d'entrer au gouvernement et à Bercy, Olivier Dussopt votait contre le budget

DirectLCI
REMANIEMENT – Mardi, le député Olivier Dussopt ne savait sans doute pas qu’il entrerait au gouvernement trois jours plus tard. Comme ses camarades socialistes, il avait donc voté contre le projet de budget 2018 défendu par le gouvernement. Désormais à Bercy, il va pourtant devoir le défendre.

Mardi, l’Assemblée nationale adoptait en première lecture le projet de budget 2018. Les 31 députés socialistes du groupe Nouvelle Gauche ont voté contre. Tous y compris Olivier Dussopt… Mais cela n’a visiblement pas empêché Emmanuel Macron et Édouard Philippe de le nommer ce vendredi secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, celui-là même qui a conçu ce projet de budget.

Désormais au gouvernement, Olivier Dussopt va donc devoir afficher sa solidarité avec la politique menée par l’exécutif et défendre les choix budgétaires opérés par Bercy. Des choix qu’il n’avait pourtant pas manqué de critiquer cet été. Alors qu’un décret, publié le 20 juillet, entérinait la suppression de 300 millions d’euros de dotations pour les collectivités locales, le socialiste avait ainsi critiqué début août cette décision lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. 


Et ce n’est autre que Gérald Darmanin qui avait alors répondu à Olivier Dussopt, citant cette réplique du film Le Président avec Jean Gabin : "Dire n’importe quoi est l’apanage de l’opposition". 

Pas sûr que les retrouvailles entre Olivier Dussopt et son ministre de tutelle, Gérald Darmanin, soient des plus conviviales… 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter