"Il faut entendre le message de Nicolas Hulot", assure Barbara Pompili (LaREM)

Politique

Toute L'info sur

Démissions de Hulot et Flessel : le gouvernement remanié

REMANIEMENT - L'ancienne secrétaire d'Etat à la Biodiversité de François Hollande, invitée de LCI mardi, a été citée parmi les candidats potentiels à la succession de Nicolas Hulot. Pour la députée écologiste LaREM, le départ de Nicolas Hulot "va peut-être réveiller les consciences".

Le départ de Nicolas Hulot lui a fait l'effet d'une déflagration. La députée écologiste LaREM Barbara Pompili, invitée mardi de LCI, a reconnu avoir été "sonnée pendant une journée" lorsqu'elle a appris la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire. "J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. Il était tellement important dans le dispositif gouvernemental qu'on a accusé le coup", a ajouté la présidente de la commission du développement durable à l'Assemblée nationale. 

Pour l'ancienne secrétaire d'Etat à la Biodiversité de François Hollande, qui avait notamment ferraillé pour l'interdiction des néonicotinoïdes tueurs d'abeilles (loi de 2016), l'action politique nécessite de "se confronter au réel, aux lobbies". "Chacun doit donner ce qu'il peut. Nicolas Hulot a donné ce qu'il pouvait. Mais il faut absolument continuer, se battre."

Lire aussi

"On n'est jamais candidat à rien"

Son nom a été cité à plusieurs reprises parmi les candidats potentiels à la succession de Nicolas Hulot. Mais pour faire partie d'un gouvernement, "on n'est jamais candidat à rien", a estimé l'ex-secrétaire d'Etat. "Par contre, quand on est des hommes et des femmes politiques, il faut qu'on agisse partout où l'on peut." 

Au-delà du remaniement, la députée LaREM juge que "ce qu'il s'est passé avec Nicolas Hulot va peut-être réveiller les consciences [...] Il faut entendre son message [...] Ce qu'il a fait ne restera pas sans suite".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter