Le départ surprise de Laura Flessel est-il lié à "sa situation fiscale" ?

Politique
DirectLCI
OUT - La ministre des Sports et ex-escrimeuse Laura Flessel a annoncé mardi matin sa démission inattendue. Elle invoque des "raisons personnelles". Mais d'autres sources évoquent des "raisons fiscales". L'entourage de la ministre a démenti. Lors de la passation de pouvoir, celle-ci n'a fait aucun commentaire sur cette mise en cause.

C'est la démission surprise du jour.  Après Nicolas Hulot fin août, la ministre des Sports Laura Flessel a annoncé ce mardi qu'elle quittait le gouvernement. Dans un communiqué, l'ancienne championne olympique d'escrime invoque des "raisons personnelles" pour expliquer sa décision inattendue.


"Après 16 mois passionnants à la tête du Ministère des Sports, j'ai pris la décision de quitter le Gouvernement pour des raisons personnelles. Je me suis entretenue hier soir avec le Premier Ministre. Je tiens à le remercier très chaleureusement, de même que le Président de la République, pour la confiance qu'ils m’ont accordée et leur soutien constant dans l'accomplissement de ma mission", affirme Laura Flessel dans ce communiqué.

La ministre démissionnaire défend son bilan, estimant avoir "pu poser les bases d’une refonte profonde du modèle sportif français, notamment de sa gouvernance" et "accompagner la phase finale et victorieuse de la candidature française pour l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques".


"Je prends aujourd'hui la décision de poursuivre mon action par d’autres voies", poursuit Laura Flessel, ajoutant qu'elle continuera "à être une coéquipière fidèle du Président de la République et du Premier Ministre dont j’admire la détermination, et partage totalement les valeurs et le patriotisme".

Des ennuis fiscaux ?

Remplacée par l'ex-nageuse spécialiste des épreuves de dos Roxana Maracineanu, Laura Flessel pourrait-elle cependant avoir quitté le gouvernement pour d'autres raisons ? Une source proche dossier indique en effet à l'AFP que le départ de l'ancienne escrimeuse serait lié à "sa situation fiscale".  Une mise en cause également relayée par Médiapart et le Canard Enchainé. 


Une hypothèse que conteste son entourage. "Elle n'a fait aucune erreur. Ce n'est pas la cause de son départ", affirme les proches de l'ex-ministre, précisant que le litige concerne "sa société de droits à l'image dont son mari était gérant". Sollicitée par l'AFP, l'administration fiscale a, elle, répondu que, "soumise au secret professionnel et fiscal, (elle ne pouvait pas) s'exprimer sur des dossiers particuliers ou en cours sans contrevenir à la loi".

"Elle est sereine"

Lors de la courte passation de pouvoir avec Roxana Maracineanu, Laura Flessel n'a fait aucun commentaire sur les raisons de son départ. "J'ai d'autres projets" a-t-elle simplement lâché aux journalistes qui la questionnaient. Pas plus de commentaire de la part de Roxana Maracineanu qui dira simplement de sa prédécesseure :  "Elle est sereine". Interrogé sur les raisons de cette démission dans le 20h de TF1, le Premier ministre a refusé de commenté l'éventualité de "raisons fiscales. "  

En vidéo

Démission de Laura Flessel pour raisons fiscales ? Edouard Philippe ne commente pas

"Elle répondra à toutes les questions qu'on lui posera si elle le souhaite,  mais (...) ce n'est pas à moi d'évoquer ses raisons personnelles", a affirmé le Premier ministre sur TF1 mardi soir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter