Remaniement : Castaner reste au gouvernement, Griveaux nommé porte-parole

DirectLCI
TRANSFERT - Le secrétaire d’État à l’Economie, Benjamin Griveaux, va remplacer Christophe Castaner comme porte-parole du gouvernement. Le nouveau délégué général de La République en Marche ne quitte cependant pas le gouvernement puisqu’il conserve son secrétariat d’État en charge des Relations au Parlement.

Ayant été élu délégué général de la République en Marche (LREM), Christophe Castaner ne pouvait plus assumer sa fonction de porte-parole du gouvernement. C’est l’actuel secrétaire d’Etat à l’Économie, Benjamin Griveaux, qui assumera désormais cette responsabilité, annonce ce vendredi l’Élysée. 


Benjamin Griveaux va d’ailleurs abandonner son portefeuille ministériel pour se consacrer à plein temps à sa nouvelle mission de porte-parole. Ce n'est pas la première fois qu'un porte-parole sans autre portefeuille ministériel est nommé. Avant lui, Max Gallo sous François Mitterrand, François Baroin sous Jacques Chirac ou encore Laurent Wauquiez sous Nicolas Sarkozy avaient déjà occupé cette unique fonction. 

Pour remplacer Benjamin Griveaux à Bercy, l'exécutif a nommé Delphine Gény-Stephann secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire. Issue du privé, cette inconnue du grand public travaille depuis une dizaine d'années chez Saint Gobain après avoir été chef de bureau à l’Agence des Participations au début des années 2000. Matignon fait savoir que cette "jeune femme dynamique a une bonne connaissance de l'entreprise. C'est dans l'esprit du gouvernement d'avoir des gens compétents et qualifiés sur leurs sujets". 

Castaner ne quitte pas le gouvernement

Le socialiste Olivier Dussopt, ancien proche de Martine Aubry puis de Manuel Valls, est nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin. Il sera notamment en charge de la Fonction publique. Matignon justifie cette nomination par "la bonne vision des enjeux concernant l'action publique" de celui qui était jusqu'ici rapporteur du projet de loi de modernisation de l'action publique.

Alors que certains parlementaires LREM réclamaient que Christophe Castaner quitte le gouvernement pour se consacrer uniquement à ses nouvelles fonctions au sein du parti présidentiel, Emmanuel Macron a finalement décidé de le garder. Il conserve donc ses fonctions de secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement.

Plus d'articles

Sur le même sujet