Dupond-Moretti à la Justice : le procureur de Basse-Terre demande à être déchargé de ses fonctions

Dupond-Moretti à la Justice : le procureur de Basse-Terre demande à être déchargé de ses fonctions

REMANIEMENT - Estimant que la nomination d'Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice ne lui permet plus de travailler "loyalement et sereinement", le procureur de la République de Basse-Terre (Guadeloupe), Jean-Luc Lennon, demande à être déchargé de ses fonctions.

"La désignation de ce nouveau Garde des Sceaux ne me permet plus de travailler loyalement et sereinement", a indiqué Jean-Luc Hennon à LCI ce samedi. Joint par téléphone, le procureur de la République de Basse-Terre (Guadeloupe) a confirmé qu'il souhaitait être démis de ses fonctions suite à la nomination d'Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice. 

"C’est un droit. A tout moment, on peut demander à être déchargé de ses fonctions, c’est une démarche personnelle qui n’a pas besoin d’être motivée. Et a priori, on ne peut pas s’y opposer", a-t-il rappelé. 

Lire aussi

"Quand vous êtes procureur de la République, vous devez la loyauté à votre ministère de tutelle et je ne souhaite pas travailler sous l’autorité de Monsieur Dupond-Moretti", a justifié Jean-Luc Hennon à LCI. "Si je suis déchargé de mes fonctions, je retournerai substitut général auprès du Parquet Général de Basse-Terre, je ne serai donc plus en charge de décliner l’action publique déterminée par le Garde des Sceaux", a-t-il ajouté.

"Il y a encore des formalités qui demandent un délai, mais dans mon esprit je suis plus procureur de la République depuis le 6 juillet", a-t-il conclu auprès de LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Proche-Orient : l'Onu appelle à faire cesser les combats immédiatement

EN DIRECT - Des restrictions aux frontières seront maintenues "au moins jusqu'à la fin de l'été", selon Clément Beaune

Démographie : pour "sauver le modèle français", Bayrou préconise une hausse de la natalité et de l'immigration

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.