Remaniement : Edouard Philippe, le grand patron ?

Politique
LA POLITIQUE - Alors qu'Edouard Philippe est le premier chef de gouvernement de la Ve République à ne pas être le patron de la majorité parlementaire, le rapport de force entre lui et Emmanuel Macron est en train de se renverser.

A l'heure où le remaniement est au centre des discussions, des changements ont opéré au sommet de l'Etat. Suite au départ de Gérard Collomb place Beauvau, Edouard Philippe semble être le seul assez "solide" dans la tempête qui secoue l'exécutif.  "J'exercerai la totalité de mes attributions constitutionnelles, je défendrai la sécurité des Français et je proposerai au président de la République les décisions qui s'imposent", s'est-il exclamé à l'Assemblée le 2 octobre, avant d'assurer l'intérim, place Beauvau. Une impression qui pourrait être renforcée avec sa démission à venir et la tenue d'un vote de confiance à l'Assemblée nationale, une fois le nouveau gouvernement nommé. Quid de sa position vis-à-vis d'Emmanuel Macron, lui qui fut régulièrement pointé du doigt pour ne pas suffisamment occuper le terrain et rester dans l'ombre d'Emmanuel Macron ?



Ce mardi 9 ocotbre 2018, Geoffroy Lejeune, dans sa chronique "La politique", nous parle du changement chez Edouard Philippe. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 09/10/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter