Qui sont les entrants et les sortants ? La liste complète des ministres du gouvernement Castex

Qui sont les entrants et les sortants ? La liste complète des ministres du gouvernement Castex
Politique

CASTING - Le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler a rendu publique la liste du gouvernement Jean Castex. Quelles sont les surprises, qui sont les entrants, les sortants : voici le casting complet.

Le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler a dévoilé ce lundi en début de soirée, après une journée d'attente, la liste des membres du gouvernement Castex. Seize 16 ministres et 14 ministres délégués ont été nommés, ainsi que le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Ci-dessous, voici ce qu'il faut retenir de ces annonces.

Les surprises

Le célèbre avocat Eric Dupond-Moretti succède à Nicole Belloubet au ministère de la Justice. Roselyne Bachelot a été nommée ministre de la Culture. Elle a déjà occupé de nombreux postes au sein de gouvernements, sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy : ministre de l'Ecologie et du Développement durable, ministre de la Santé et des Sports, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Lire aussi

Ils entrent au gouvernement

Barbara Pompili, ancienne secrétaire d’État chargée de la Biodiversité sous François Hollande, fait son retour au gouvernement au poste de ministre de la Transition écologique. Elle devient numéro trois du gouvernement, quand Elisabeth Borne ne pointait qu'en cinquième position. Une façon pour l'exécutif de montrer qu'il souhaite mettre l'accent sur l'écologie. 

Les nouveaux visages sont plutôt à chercher du côté des ministres délégués. Elisabeth Moreno, présidente de Hewlett-Packard Afrique est chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances. Alain Griset, président de l'Union des entreprises de proximité, devient ministre chargé des Petites et moyennes entreprises. Brigitte Klinkert, présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin est chargée de l'Insertion ; Nadia Hai, députée LaREM des Yvelines chargée de la Ville et Brigitte Bourguignon, présidente de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale chargée de l'Autonomie.

Ils restent à leur poste

Pas de changement pour ces ténors du gouvernement : Jean-Yves Le Drian reste ministre de l'Europe et des Affaires étrangères. Il monte dans l'ordre protocolaire puisque de numéro trois du gouvernement, il devient numéro deux. Pressenti à l'Intérieur, Jean-Michel Blanquer reste finalement ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. Bruno Le Maire a été confirmé ministre de l'Economie et des Finances. Il récupère aussi la relance, une problématique particulièrement importante dans une période post-crise du Covid-19. Florence Parly est toujours ministre des Armées, Jacqueline Gourault ministre des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Olivier Véran ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

Du côté des ministres délégués, Marc Fesneau reste chargé des relations avec le Parlement. La participation citoyenne est ajoutée à son portefeuille. De secrétaires d'Etat, les suivants deviennent ministres délégués : Jean-Baptiste Djebbari aux Transports, Olivier Dussopt aux Comptes publics, Agnès Pannier-Runacher à l'Industrie et Geneviève Darrieussecq à la Mémoire et aux Anciens combattants.. Roxana Maracineanu n'est plus ministre de plein exercice mais est rattachée au ministre de l'Education nationale en charge des Sports. 

Ils changent de portefeuille

Gérald Darmanin est promu et obtient le poste qu'il souhaitait : il passe de l'Action et des comptes publics à l'Intérieur. Elisabeth Borne est débarquée de la Transition écologique pour le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion. L'ex-ministre chargé des Collectivités territoriales Sébastien Lecornu devient ministre des Outre-mer. Il remplace Annick Girardin, nommée ministre de la Mer. Anciennement chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie devient ministre de l'Agriculture et de l'alimentation. Enfin, l'ancienne secrétaire d'État chargée des Affaires européennes Amélie de Montchalin est désormais ministre de la Transformation et de la fonction publique.

Franck Riester devient ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l'attractivité. Emmanuelle Wargon aura en charge le Logement. Auprès du ministre de l'Intérieur, Marlène Schiappa devient ministre chargée de la Citoyenneté. 

Ils quittent le gouvernement

Sibeth Ndiaye ne sera plus porte-parole du gouvernement et n'a pas accepté de devenir ministre déléguée. Son entourage a expliqué à LCI qu'elle avait fait le "choix personnel et familial" de quitter le gouvernement pour retourner à la société civile. Exit également la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, la ministre du Travail Muriel Pénicaud, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume.

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

Retrouvez ici les dernières informations sur le gouvernement Castex.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent