Muriel Penicaud, la ministre du Travail, évincée après les perquisitions chez Business France ? "Absolument pas une question" pour Castaner

DirectLCI
DÉPART ? - Le cas de l'ex-dirigeante de Business France, qui avait organisé un déplacement d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, à Las Vegas sans passer par un appel d'offres, n'est pas comparable à ceux des ministres MoDem, selon le porte-parole du gouvernement.

Après François Bayrou, Sylvie Goulard et Marielle de Sarnez, Muriel Pénicaud ? "Absolument pas", a évacué le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, ce mercredi matin, alors que se posait la question du maintien de la ministre du Travail  au gouvernement, dont le remaniement doit être annoncé ce mercredi à 18h. 


Pour quelle raison celle qui porte la réforme du code du Travail serait-elle menacée ? Parce que, ce mardi, après qu'une enquête préliminaire a été ouverte pour "favoritisme, complicité et recel de favoritisme", à la mi-mars, les bureaux de Business France, établissement public rattaché à plusieurs ministères, dont elle était la dirigeante depuis mai 2014, ont été perquisitionnés.

Un déplacement de Macron à Las Vegas au coeur de l'enquête

L'enquête a été ouverte après une révélation du Canard enchaîné sur un déplacement d'Emmanuel Macron au CES de Las Vegas, début 2016, en tant que ministre de l'Economie. L'événément, qui réunissait 500 personnes, avait généré une facture de 381.759 euros. Et il est reproché à Business France, chargée du développement des entreprises françaises à l'international, de n'avoir procédé à aucun appel d'offres, avant de confier la gestion de l'événement à Havas, dont les locaux ont été également réquisitionnés. L'organisme public avait d'ailleurs reconnu sa responsabilité.


Muriel Pénicaud qui, à l'instar de François Bayrou avec la loi de moralisation de la vie publique, porte une réforme incontournable du début du quinquennat, est-elle exposée, comme l'ont laissé entendre quelques personnalités politiques telles que Florian Philippot, Eric Coquerel ou Eric Ciotti ? "Son départ du gouvernement n'est absolument pas une question", a donc évacué Christophe Castaner, qui a rappelé que "Muriel Pénicaud a provoqué immédiatement un audit [sur cette affaire], puis une inspection générale, puis l'inspection générale a validé un accord, et c'est elle qui a donné cette information, donc je ne suis pas inquiet sur les conséquences de cette information". Confirmation à 18h ?

Suivez l'actualité politique sur notre page spéciale


Qui est votre député ? Découvrez tous les résultats des élections législatives avec notre carte interactive

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter