Remaniement : Ségolène Royal piégée par un appel téléphonique ?

Un extrait d'un canular de 2007 a été détourné par le site parodique Nordpresse.
Politique

À LA LOUPE – L'extrait d'une conversation audio entre l'ancienne ministre et un membre du cabinet du Premier ministre circule en ligne. Il s'agit en réalité d'un montage sonore réalisé par un site parodique et basé sur un canular de 2015, sans lien avec le remaniement.

Ségolène Royal a-t-elle vraiment été contactée par l'entourage d'Emmanuel Macron dans le cadre du remaniement ? C'est ce qu'a affirmé l'ancienne ministre au Parisien, expliquant dans la foulée qu'elle a reçu des SMS de Jean-Yves Le Drian. En marge de ces déclarations, l'extrait d'une conversation téléphonique a été diffusé sur les réseaux sociaux. Le site Nordpresse a ainsi relayé ce qu'il présente comme son "appel à Ségolène Royal pour lui offrir un ministère"

Durant cet échange d'à peine une minute, un homme se présentant comme "un fonctionnaire" membre du cabinet du Premier ministre joint la socialiste : "on voulait vous appeler pour savoir si vous étiez disposée à entrer dans un gouvernement", lui indique-t-il. Ce à quoi Ségolène Royal répond que "les Français ne seraient pas contre d'ailleurs"

Un canular de 2015 détourné

Moins connu que son homologue français Le Gorafi, le site belge Nordpresse peut réussir à piéger des internautes en surfant sur l'actualité avec ses publications. Il n'en demeure pas moins humoristique, parodiant le groupe de presse Sudpresse installé outre-Quiévrain. Que sait-on de cet appel ? Des recherches permettent d'affirmer qu'il n'a en réalité pas eu lieu, même si la voix que l'on entend est bien celle de Ségolène Royal. 

Lire aussi

En réalité, les propos de l'ancienne candidate à la présidentielle ont été découpés et remontés, entrecoupés par des sons enregistrés a posteriori par Nordpresse. La conversation originelle d'où ont été tirés les propos de la présidente de l'association Désir d’avenir remontent en réalité à 2007. À l'époque, elle pensait échanger au téléphone avec le Premier ministre du Québec, qui la contactait suite à des propos polémiques sur la souveraineté de la province francophone. Un coup de fil qui n'était alors qu'un canular, réalisé par l'imitateur Gérald Dahan. 

Nordpresse a donc réutilisé une partie des réponses de Ségolène Royal à l'époque pour les détourner et les repartager dans le contexte actuel, modifiant les questions afin de donner l'illusion d'une conversation avec un proche du Premier ministre. Un détournement qui fait écho à celui de Gérald Dahan, dans un paysage politique très différent. En 2007, la candidate à la présidentielle avait en effet fait réagir en raison de ses propos sur la Corse au cours de ce canular, dont témoignent les archives de l'époque. 

En résumé, cet extrait d'un peu moins d'une minute est bien un détournement, réalisé par le site parodique belge Sudpresse. Il s'est basé sur un canular téléphonique réalisé en 2007 par Gérald Dahan, dont il a découpé et réagencé plusieurs déclarations de Ségolène Royal. L'ajout d'une nouvelle voix a permis de simuler un coup de fil récent, dans le cadre du remaniement.

Toute l'info sur

À la loupe

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent