Rentrée politique du RN : "La droite est en porosité totale avec Macron", tacle Marine Le Pen

Rentrée politique du RN : "La droite est en porosité totale avec Macron", tacle Marine Le Pen
Politique

RASSEMBLEMENT NATIONAL - Invitée du JT de TF1 avant la rentrée politique de son parti, Marine Le Pen a mis le doigt sur les points communs entre la droite et l'exécutif, se positionnant en seule alternative à Emmanuel Macron, de ce côté-ci de l'échiquier politique.

La prochaine élection présidentielle n'a lieu que dans 20 mois, mais déjà, à gauche comme à droite et à l'extrême droite, on fourbit ses armes. Ainsi de Marine Le Pen, candidate déjà déclarée du Rassemblement national, le parti qui fait sa rentrée à Fréjus, dimanche 6 septembre, sur un double thème, sécuritaire et économique. "Une urgence sécuritaire qui n'a échappé à personne, une situation d'ultra-violence qui déferle sur notre pays. Et il y a bien sûr une urgence économique, sur le plan de l'emploi", a-t-elle asséné sur TF1, dimanche 6 septembre.

Lire aussi

Des questions sur lesquelles elle n'épargne pas le gouvernement : "Sur la première crise, les réponses sont inexistantes", reproche-t-elle à l'exécutif, qui s'est pourtant particulièrement mobilisé sur le sujet, suscitant un débat statistique sur la recrudescence de la délinquance dans le pays. "Sur la deuxième, [les réponses] sont inadaptées", poursuit-elle, faisant du soutien aux petites entreprises, qui ont particulièrement souffert du confinement, une priorité. 

La droite en "confusion idéologique"

Mais ses flèches les plus acides, la députée d'extrême droite les réserve pour Les Républicains, bien en peine de se trouver un candidat ou une candidate naturelle en vue de la présidentielle, notamment après les atermoiements de François Baroin, qui semblait réunir les suffrages. Mais pour Marine Le Pen, ce n'est pas là le principal problème de l'opposition de droite : "Ce n'est pas une absence de leaders qui frappe Les Républicains, c'est une confusion idéologique, qui fait qu'une grande partie d'entre eux sont en réalité en porosité idéologique totale avec Emmanuel Macron et donc, sont en voie de le rejoindre."

Un clin d’œil aux nombreuses défections subies par Les Républicains depuis le début du quinquennat ou, encore ces derniers jours, cet appel d'un de leur pilier, Christian Estrosi, le maire de Nice appelant à formuler un accord avec Emmanuel Macron en vue de la présidentielle. Une aubaine pour Marine Le Pen, qui lance un appel "à tous ceux qui sont en désaccord avec la politique que mène Emmanuel Macron, sur tous les sujets, sur le plan de la sécurité, de l'économie : rejoignez-nous".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : Angela Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines dès lundi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent