Repas de substitution : "Des discours pour installer un pontage avec le FN", affirme Bartolone

Politique
DirectLCI
Quelques semaines avant les élections départementales, Nicolas Sarkozy, patron de l'UMP, s'était opposé aux repas de substitution à l'école. Selon Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, affirme que l'ancien chef de l'Etat a "des discours pour installer un pontage avec l'extrême droite".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter