Régionales 2021 : François Bonneau (PS) reconduit en Centre-Val de Loire avec 39,15% des voix

Régionales 2021 : François Bonneau (PS) reconduit en Centre-Val de Loire avec 39,15% des voix

RÉSULTATS 2ND TOUR - Le candidat d'union de la gauche garde son fauteuil en région Centre-Val de Loire. Selon les résultats définitifs, il devance LR (22,61%), le RN (22,24%) et la majorité présidentielle (16,00%).

Il a triomphé de la quadrangulaire. François Bonneau, président socialiste sortant de la région Centre-Val de Loire (soutenu par le PCF, EELV et LFI), a dominé le second tour des élections régionales avec 39,15%, selon les résultats définitifs donnés par le ministre de l'Intérieur. Après être arrivé en tête du premier tour dimanche dernier avec 24,58% des suffrages, il avait fusionné sa liste dans l'entre-deux-tours avec le candidat écologiste Charles Fournier, soutenu par Europe Écologie-Les Verts (EELV) et La France insoumise (LFI), arrivé en cinquième position.

François Bonneau est suivi du candidat de la droite Nicolas Forissier (22,61%), puis du candidat RN Aleksandar Nikolic avec 22,24% et, dernier de ce second tour, le candidat de la majorité présidentielle, le ministre Marc Fesneau (16,00%). Une déception pour ce membre du gouvernement, implanté dans la région depuis de nombreuses années, et rare objet d'espoirs pour une victoire de la majorité présidentielle.

L'abstention a été de 65,8% contre 67,26% au premier tour dans cette région de 2,5 millions d'habitants. En 2015 elle avait été de 40,78% au deuxième tour.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Lire aussi

Une victoire pour le PS

Le président sortant, réélu pour la troisième fois en Centre-Val de Loire, se paye même le luxe de l'emporter plus largement qu'en 2015 où il n'avait devancé que de seulement 8500 voix le candidat du centre et de la droite Philippe Vigier dans une triangulaire avec le Front national Philippe Loiseau.

Pour le Parti socialiste, cette victoire confirme la prime aux sortants et l'ancrage socialiste dans la région. Une bonne nouvelle pour un parti qui en a bien besoin après le revers électoral cinglant de Benoît Hamon au premier tour de la présidentielle, en 2017, avec 6,36% des voix. À l'inverse, le RN peut nourrir des regrets, après que son candidat, dont 80% des électeurs n'avaient jamais entendu parler avant le premier tour, avait été nettement donné en tête dans la plupart des sondages.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.