Retour de la réforme des retraites : Alexis Corbière envisage une "riposte"

Retour de la réforme des retraites : Alexis Corbière envisage une "riposte"
Politique

INTERVIEW - Invité politique d'Elizabeth Martichoux ce jeudi 19 juin 2020, Alexis Corbière, député de La France insoumise, a critiqué le retour de la réforme des retraites qui, selon nos informations, pourrait incessamment être remise sur le tapis. Il "invite toutes les forces sociales, politiques, qui étaient opposées à la réforme à se réunir pour faire un nouveau front".

Alors qu'on la pensait définitivement enterrée par la crise du coronavirus, la réforme des retraites pourrait revenir sur le tapis, l'exécutif étant bien décidé à l'adopter avant la fin du quinquennat en 2022. Sans surprise, Alexis Corbière, le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon fait d'ores et déjà savoir son opposition farouche si c'était bien le cas : "Je regrette cette décision" a-t-il affirmé ce matin sur LCI, où il était l'invité politique de la matinale.  "Des rumeurs venant de l'Elysée avaient dit qu'il (ndlr : Emmanuel Macron) allait abandonner cette réforme des retraites en raison de la crise du Covid-19, comprenant que cette réforme visant à allonger la durée des cotisations et à baisser de fait les cotisations des retraites était une mauvaise idée allant aggraver la situation", a-t-il affirmé.

Selon le député LFI, cet "enjeu de justice" voulu par le chef de l'Etat avant la fin de son quinquennat "n'est pas raisonnable", menaçant de "replonger le pays dans un moment de tension sociale" : "Selon des études d'opinion (...), la grande majorité des Français ne veulent pas de cette réforme des retraites" assure-t-il. "On a un président avec un esprit revanchard. Notre pays est traversé de nombreuses tensions sociales. Un million de chômeurs supplémentaire, en raison de la crise du Covid-19, c'est du jamais-vu, avec une dégradation de vie pour beaucoup de gens". 

Une riposte d'ores et déjà envisagée

Selon nos informations, l'exécutif serait prêt à discuter plusieurs points comme la durée de cotisation et l'âge pivot sans pour autant abandonner deux autres points particulièrement contestés : le système de points et la disparition des régimes spéciaux. Pour autant, ces concessions ne devraient guère satisfaire les opposants. 

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Alexis Corbière envisage ainsi déjà une "riposte" et "invite toutes les forces sociales, politiques, qui étaient opposées à la réforme des retraites à se réunir pour faire un nouveau front face à ces annonces de maintien de cette contre-réforme de retraites" : "La France Insoumise va prendre l'initiative de dire à toutes ces forces politiques et syndicales : qu'est-ce que nous faisons, nous qui étions déjà opposés à cette réforme des retraites pour nous faire entendre à la rentrée ? Car il est hors de question de laisser faire cela." Et de fustiger in fine ce "monde d'après" brandi par Emmanuel Macron, placé, selon lui, sous le signe de la "réinvention de soi" : "Cette réinvention, c'est comme avant, voire même en pire."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent