Nathalie Kosciusko-Morizet tourne la page de sa vie politique

DirectLCI
L'OEIL - L'ancienne ministre de l'Ecologie, candidate à la primaire de la droite et du centre, quitte ses fonctions politiques au sein du conseil de Paris, vendredi 24 août.

Elle s'était fixée la date du 24 août 2018 comme celle de sa démission du Conseil de Paris. Mais c'est depuis sa défaite aux législatives de 2017, après une campagne qui l'avait vue être agressée par un homme dans l'entre-deux-tours, que Nathalie Kosciusko-Morizet avait déjà déserté la scène politique. La polytechnicienne, âgée de 44 ans, va définitivement s'installer aux Etats-Unis, où elle occupe déjà des fonctions de conseil au sein de Capgemini,


Elle rejoint ainsi le bataillon d'anciennes figures politiques à avoir tourné la page de leur vie politique : le consultant en finances François Fillon, le producteur de miel Arnaud Montebourg, la patronne de l'ONG Oxfam Cécile Duflot ou l'éditrice Najat Vallaud-Belkacem, sans compter ces nombreux anciens députés, éjectés par la vague de marcheurs et qui, à l'inverse, connaissent quelques difficultés à se reconvertir. Rien de tel pour Nathalie Kosciusko-Morizet, qui n'a pas connu de difficultés à valoriser une expérience ministérielle que de nombreuses boîtes privées n'hésitent pas à utiliser.. NKM va-t-elle définitivement laisser tomber la politique ?



Ce vendredi 24 août 2018, Julien Arnaud, dans sa chronique "L’œil", nous parle de la démission de Nathalie Kosciusko-Morizet de ses fonctions politiques. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 24/08/2018 présentée par Benjamin Cruard sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Benjamin Cruard vous présente la Matinale entouré de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter