Révision constitutionnelle enterrée : Cambadélis présente des excuses, Sarkozy dénonce "l'immobilisme"

Politique
DirectLCI
François Hollande a annoncé ce mercredi qu’il renonçait à une réforme constitutionnelle sur l'extension de la déchéance de nationalité et l'état d'urgence, annoncée au lendemain des attentats du 13 novembre. Tandis que le patron des socialistes présente les excuses de la majorité aux Français, l'ancien chef de l'Etat dénonce "l'immobilisme".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter