Révision constitutionnelle enterrée : : "L’autorité du chef de l’état entamée"

DirectLCI
François Hollande a annoncé ce mercredi qu’il renonçait à une réforme constitutionnelle sur l'extension de la déchéance de nationalité et l'état d'urgence, annoncée au lendemain des attentats du 13 novembre. Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1, a évoqué un "échec cuisant du chef de l'Etat", précisant que ce dernier "est allé volontairement sur un terrain miné." Détails.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter