Roubaix : la mairie va punir ses élus en cas d’absentéisme

DirectLCI
SANCTION - La municipalité de Roubaix a voté, jeudi 6 octobre, une sanction financière à l’encontre des élus habitués à ne pas participer aux conseils municipaux.

Les 53 élus sont prévenus : après trois absences sans justificatif sérieux aux séances du conseil municipal, ils seront privés d’une partie ou de l’intégralité de leurs indemnités. Pour les dissuader de ces absences répétées, le texte adopté jeudi 6 octobre planifie une levée de sanction en cas d’assiduité totale sur une année complète. 


À l'origine de cette mesure, Guillaume Delbar, le maire Les Républicains de la ville depuis 2014, qui souhaite simplement en finir avec les mauvais élèves du conseil municipal de Roubaix qu’il veut "exemplaire". Parmi les personnes visées, une élue du Front national qui serait absente depuis plus de  deux ans, sans être remplacée par son parti. 

"C'est un cas particulièrement éloquent : elle a déménagé, ne siège plus, mais je ne peux pas la forcer à démissionner", précise le maire interrogé par Le Figaro. Une autre élue, membre du Parti socialiste cette fois, aurait également cessé d'être présente aux réunions "écoeurée suite aux divisions que la gauche a connues aux dernières municipales", relève Nord Eclair, avant de finalement démissionner récemment. 


D'après une enquête de La Voix du Nord, ces exemples resteraient rares puisque les trois quarts des élus du conseil municipal participent à la totalité des séances, ou n'en ont manqué qu'une seule.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter