Royal a "le sentiment qu'on lui fait un mauvais procès et qu'on l'a traite mal"

Politique
Moins de deux mois après sa nomination au ministère de l'Ecologie, Ségolène Royal fait valoir une liberté de parole en contradiction avec la cohésion voulue par Manuel Valls. Virigine Leguay, journaliste à Paris Match a affirmé que Ségolène Royal a "toujours été accompagnée d'une forme de scepticisme de la part des hommes et de ses collègues socialistes".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter