Les chiffres donnés par Gabriel Attal sur la rémunération des enseignants sont-ils exacts ?

Politique

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE - Invité de la matinale de LCI, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse a été interrogé sur la rémunération des professeurs des écoles au début et après vingt années de leur carrière.

Qui dit rentrée scolaire dit rentrée des profs. Invité politique de la matinale de LCI, vendredi 30 août, Gabriel Attal est notamment revenu sur la pré-rentrée des 870.000 enseignant(e)s, trois jours avant la rentrée des classes. L'occasion pour le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse d'évoquer la rémunération des enseignants avec Elizabeth Martichoux. 

"Est-ce que vous pouvez nous rappeler combien gagne un professeur des écoles en début de carrière ?", lui demande Elizabeth Martichoux. "Un professeur des écoles, en début de carrière, il gagne autour de 1.300 euros..." répond le secrétaire d'Etat, non sans une certaine hésitation. "Net ?", lui demande Elizabeth Martichoux, ce à quoi Gabriel Attal confirme : "net."

Lire aussi

1.450 euros net en moyenne la première année

En vérité, un professeur des écoles gagne plus de 1.300 euros net en début de carrière. Selon le Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (SNUipp) et plusieurs autres syndicats d'enseignants, le traitement brut mensuel d'un professeur des écoles au début de sa carrière est de 1.818 euros. Le traitement net, quant à lui, varie à chaque fois de quelques dizaines d'euros selon les zones (les zones 1, 2 et 3 correspondent aux indemnités de résidence, destinées à compenser les coûts plus importants dans certaines zones comme les grandes villes ou les communautés urbaines). 

En moyenne, le traitement net d'un professeur des écoles en début de carrière tourne en moyenne autour des 1.450 euros, soit 150 euros de plus que ce que déclarait Gabriel Attal. Il faut préciser que la formation initiale des personnels enseignants comprend une année de stage. Dès lors que celle-ci est finie et que le professeur des écoles est titularisé, il perçoit ensuite près de 2.067 euros de traitement brut, soit 1.650 euros net environ.

"Après vingt ans d'ancienneté, à votre avis on passe à combien ?", lui demande ensuite Elizabeth Martichoux. Gabriel Attal  répond alors que dans ce cas "on est en dessous de 3.000 euros." Réponse exacte. Bien que le secrétaire d'Etat reste approximatif, le traitement brut d'un professeur des écoles avec vingt années d'ancienneté s'élevait à 2.765 euros brut en 2017, selon le ministère de l'Education nationale. Selon le SNUipp, le traitement brut d'un professeur des écoles avec vingt ans de carrière s'élève cette année à 2.732 euros brut environ, soit autour de 2.200 euros net. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter