Ces présidents qui ont fait l'histoire du Salon de l'Agriculture

Ces présidents qui ont fait l'histoire du Salon de l'Agriculture
Politique
DirectLCI
INCONTOURNABLE - Devenu un rendez-vous quasi-obligatoire chaque année pour le chef de l'État, le Salon de l'agriculture a vu défiler, plus ou moins longuement et plus ou moins amicalement, tous les présidents de la Ve République ou presque. Florilège.

Ce samedi, Emmanuel Macron a prévu de passer la journée au Salon de l'Agriculture. Après avoir battu en 2018 le record de durée dans les travées du parc des expositions de Paris pour un président en exercice - 12h30 - le chef de l'État doit notamment prononcer un discours devant 500 jeunes venus de toute l'Europe. Devenu un passage obligé, le Salon de l'Agriculture a vu défiler les prédécesseurs du président, mais tous n'y ont pas laissé la même empreinte.

Emmanuel Macron, sous le signe de la contestation

Nouveau recordman en titre de l'épreuve de longévité sur une journée, Emmanuel Macron avait donc passé 12h30 au Salon de l'Agriculture en 2018. Il avait, dans le désordre, discuté avec un cheminot mécontent de la réforme de la SNCF, adopté une poule, répondu à des agriculteurs inquiets des accords de libre-échange, de la présence du loup dans leur région, ou des mesures annoncées pour se passer du glyphosate.

En vidéo

VIDÉO - Visite agitée pour Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture 2018

En 2017, alors candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron avait reçu un oeuf sur la tête, avant d'être exfiltré par un certain... Alexandre Benalla, alors en charge de sa sécurité. Pour cette édition 2019, certains Gilets jaunes envisagent de se rendre porte de Versailles pour y apercevoir le président.

François Hollande, Corrézien et ex-recordman

Précédent détenteur du record, avec une visite de 12h en 2012, François Hollande est un fidèle du Salon de l'Agriculture. Avec des visites de 10 heures en 2013, 7 heures en 2014 et 8 heures en 2015, l'ancien chef de l'État faisait preuve d'une certaine constance dans la durée, avant d'être chahuté en 2016 par des éleveurs en colère. Lors de cette édition, un stand du ministère de l'Agriculture avait même été détruit. L'édition 2017, sa dernière en tant que président, s'était déroulée dans un calme relatif.

Nicolas Sarkozy, le regret du "casse toi pauvre con"

Comme ses successeurs, Nicolas Sarkozy n'a jamais manqué un salon de l'Agriculture en tant que chef d'État, mais ses visites n'étaient pas de tout repos. Aucune n'a duré plus de quatre heures, et celle de 2008 sera à jamais marquée par une séquence devenue célébrissime : alors qu'un homme refuse de lui serrer la main et lui lance "Ah non, touche-moi pas ! Tu me salis !", le président lui répond "Casse toi pauvre con". Une saillie qu'il dira regretter ensuite.

Après une visite express d'1h30 en 2009, Nicolas Sarkozy - qui, rappelons-le, disait ne jamais boire d'alcool - ne se rend pas à l'ouverture du Salon de l'Agriculture en 2010 mais seulement plus tard, ce qui lui sera reproché par certaines agriculteurs. "Ce n'est pas au nombre de mains serrées qu'on va résoudre les problèmes des agriculteurs", avait rétorqué l'ex-président. En 2011, il passait finalement près de quatre heures sur place.

Jacques Chirac, le fidèle

Parmi les anciens présidents, il est celui dont le nom est, jusqu'ici, le plus lié au Salon de l'Agriculture. Ancien ministre de l'Agriculture sous Georges Pompidou, Jacques Chirac a fait de sa visite annuelle au Salon de l'agriculture un marqueur politique. Entre 1972 et 2011, il n'a manque son rendez-vous qu'à une seule reprise, en 1979, car il était hospitalisé après un accident de voiture. 


Devenues des classiques, les images de ses visites, d'une durée moyenne d'environ 5 heures, entretiennent le mythe : on y voit le président boire des bières, serrer des centaines mains, manger de la charcuterie, prendre dans ses bras des veaux et lancer son célèbre "Mes félicitations !" à tous les éleveurs. Tout au long de sa carrière politique, Jacques Chirac a fait du Salon de l'Agriculture un événement incontournable pour un président.

François Mitterrand, l'absent

À l'opposé total de son successeur, François Mitterrand n'a jamais visité le Salon de l'Agriculture pendant ses 14 ans de mandat. Il s'y est rendu, en revanche, durant sa campagne de 1981. Très concerné par les thématiques agricoles mais en froid avec le principal syndicat du secteur, la FNSEA, Mitterrand aurait répondu à ses conseillers qui l'encourageait à aller au Salon : "Laissons ça à Chirac". Selon son ancien conseiller agricole Henri Nallet (1981-1985), "il considérait que c'était avant tout le rôle du ministre de l'Agriculture de s'y rendre".

Giscard, Pompidou et De Gaulle : les irréguliers

Créé par le président De Gaulle en 1963 pour rebaptiser le Concours général agricolre, le Salon de l'agriculture devient rapidement populaire mais ne constitue pas tout de suite un symbole. C'est pourquoi le premier chef de l'État sous la Cinquième République, ainsi que ses deux successeurs, Georges Pompidou et Valery Giscard-d'Estaing s'y sont rendus de manière plutôt irrégulière. Charles De Gaulle s'y rend devant les caméras de l'ORTF en 1964, puis une dernière fois en 1968.

Georges Pompidou se rendra également à deux reprises au Salon, en 1970 et 1972. Originaire du Cantal, il est connu comme le premier président à oser caresser les vaches, un geste devenu classique par la suite. Valéry Giscard-d'Estaing, moins à l'aise selon les observateurs, se rendra pour sa part trois fois au Salon : en 1975, 1977 et 1978. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter