Sarkozy en toute décontraction sur Instagram

Sarkozy en toute décontraction sur Instagram

Politique
DirectLCI
UMP - Pour la première fois depuis sa défaite à la présidentielle, Nicolas Sarkozy vient de poster une photo sur son compte Instagram. Alors que les rumeurs de retour se font de plus en plus pressantes, l'ex-chef de l'Etat entretient régulièrement la nostalgie de ses "fans" sur les réseaux sociaux.

Accoudé au comptoir, mal rasé, plaisantant avec le patron au milieu des autres clients. Au moment où François Hollande, empêtré dans ses déboires conjugaux, fait moins que jamais figure de président "normal", Nicolas Sarkozy s'affiche en français lambda sur Instagram . L'ex-chef de l'Etat vient de publier une photo "tout en proximité" sur le réseau social, réactivant un compte qui sommeillait depuis l'entre-deux tours de la dernière présidentielle. "Bonne année aux commerçants du quartier et merci pour le café !", peut-on lire à côté du cliché. Un caillou de plus semé sur la route de son prochain "grand retour", annoncé avec insistance par ses proches ces dernières semaines - Va-t-il revenir ? "Evidemment", a encore lâché Bernadette Chirac sur Europe 1 mercredi matin.

Le plus "populaire", c'est moi !

Depuis son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy se garde bien de s'exprimer en public. Mais il utilise régulièrement les réseaux sociaux pour communiquer sans filtre avec ses "fans" et entretenir la flamme. Pour présenter ses vœux et souhaiter de "très belles fêtes" à ses partisans, il a encore ainsi choisi Facebook cette année. C'est sur cette même page qu'il avait réagi en juillet dernier, dans un message cette fois très politique, à l'invalidation de ses comptes de campagne par le Conseil constitutionnel. Quelques jours plus tard, il faisait sa réapparition sur Twitter, pour un live-tweet en marge de sa venue au bureau politique extraordinaire convoqué pour l'occasion au siège de l'UMP. "Que chacun d’entre vous sache combien je suis reconnaissant de cette mobilisation qui m’a autant surpris qu’ému... Merci à vous tous", a-t-il ensuite tweeté le 8 septembre, pour remercier ceux qui l'ont sorti de la panade financière.

Sa réapparition sur Instagram se fait, elle aussi, à un moment tout sauf anodin : un front "anti-Sarkozy" serait en cours de constitution à l'UMP. Xavier Bertrand, Bruno Le Maire et Alain Juppé "se sont mis d'accord pour former une alliance de circonstance", afin de le "contraindre" à se soumettre à une primaire, écrivait en effet Le Monde le 18 septembre. Quoi de mieux qu'une photo au café, en toute décontraction, pour rappeler à ses "camarades" que le plus "populaire", c'est lui ?
 

LIRE AUSSI
> Nicolas Sarkozy, chronique d'un retour annoncé

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter