Sarkozy - Juppé : retrouvailles sous haute tension à Bordeaux

Sarkozy - Juppé : retrouvailles sous haute tension à Bordeaux

COURSE À 2017 – Samedi 22 novembre, Alain Juppé fera une apparition au meeting de Nicolas Sarkozy à Bordeaux. Les deux rivaux, qui ne s'affichent plus ensemble, déposeront donc les armes le temps de retrouvailles éclair.

C'est une rencontre qui a bien failli ne pas avoir lieu. Samedi, à 16 heures, Alain Juppé fera une apparition au meeting de Nicolas Sarkozy au Hangar 14, dans sa ville de Bordeaux. Une étape clé dans le tour de France de l'ancien chef d'Etat, en campagne pour la présidence de l'UMP, dont le scrutin est prévu le 29 novembre.

Cela fait en effet de longues semaines que les deux hommes ne s'affichent plus ensemble. Et pour cause. Entre l'ex-chef de l'Etat et son ancien ministre, les relations sont glaciales. "Je vais te tuer", aurait ainsi lancé Nicolas Sarkozy à Alain Juppé, lors de leur dernière entrevue début septembre, selon Le Figaro. L'ancien Président aurait en effet mal digéré que le maire de Bordeaux annonce sa candidature pour la primaire de 2016. "Tu sais où me trouver", lui aurait alors répondu ce dernier. Soucieux de ne pas relancer la guerre des chefs à l'UMP, nul doute que les deux hommes brandiront le drapeau blanc samedi, devant les quelque 3500 militants attendus.

EN SAVOIR +
>> Juppé / Sarkozy : le match à distance
>> Sondage : Juppé jugé "plus sympathique" et "moins clivant" que Sarkozy


"Des agendas trop chargés"

L'entourage de Nicolas Sarkozy nous l'assure : "Avec Alain Juppé, l'entente est cordiale". Pour preuve, "ils s'appellent souvent". Pourtant, organiser ces retrouvailles n'a pas été chose aisée. Qui, de Nicolas Sarkozy ou d'Alain Juppé, faisait preuve de mauvaise volonté ? Chaque camp se renvoie la balle. Officiellement, c'est "l'agenda trop chargé" du maire de Bordeaux qui empêchait la rencontre. Finalement, et un changement de date plus tard, il sera bien présent. Mais – preuve de la délicatesse de l'exercice le rôle qu'il tiendra samedi n'est "pas encore complètement calé", nous confie son équipe la veille. Mais c'est certain, il prononcera un discours d'"introduction", avant de laisser place à Nicolas Sarkozy sur la tribune.

"Il n'y a aucune polémique", nous assure de son côté le maire d'Arcachon et ami proche de Nicolas Sarkozy, Yves Foulon. "Alain Juppé a accueilli les deux autres candidats à la présidence du parti, Hervé Mariton et Bruno Le Maire, il fait la même chose avec Nicolas Sarkozy". Toujours est-il qu'Alain Juppé n'éternisera pas ces retrouvailles. Tout au plus le maire de Bordeaux restera-t-il 45 minutes dans la salle. Car un autre rendez-vous l'attend : un débat au Forum social à 17 heures. Nicolas Sarkozy, de son côté, ne s'attardera pas sur les terres de son rival : il sera parti avant le dîner, indique son entourage. Les retrouvailles express ne se feront donc qu'à la tribune, le temps d'une poignée de main. A Bordeaux comme à Paris, on nous explique que les deux hommes n'auront pas le temps de se voir en privé. Encore une fois... faute de place dans les agendas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde enregistre sa journée la plus meurtrière depuis le début de la pandémie

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros désormais soumis à l'authentification forte

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.