Sarkozy pointe du doigt "un manque d'autorité de l'Etat", des propos "pas sérieux" pour Valls

DirectLCI
Lors d'une réunion sur la sécurité des Républicains ce mardi 23 novembre, le président du parti Nicolas Sarkozy a annoncé vouloir mettre en place un "plan sécurité" pour "libérer" les forces de l'ordre. L'ancien chef de l'Etat a également pointé du doigt "un manque d'autorité de l'Etat", des déclarations que le Premier ministre Manuel Valls ne juge pas "sérieuses" ni "responsables".

Plus d'articles