Sarkozy trop mouillé dans les affaires pour être candidat à la présidentielle

Politique
SONDAGE – Plus de deux Français sur trois estiment que le président des Républicains ne pourra pas se présenter en 2017, selon une enquête Odoxa pour iTélé et Paris Match.

A la question "Nicolas Sarkozy peut-il être le candidat des Républicains  pour la présidentielle de 2017 ?" les Français répondent majoritairement non. Selon un sondage Odoxa pour iTélé et Paris Match paru vendredi 16 octobre, plus de deux tiers des sondés ne voient pas l'actuel président des Républicains représenter son parti lors de la prochaine course à l'Elysée. Seuls 32% des Français pensent qu'il pourra se présenter.

Et les Français ont bien une idée de ce qui pourrait empêcher l'ex-président de la République à se lancer dans la présidentielle de 2017 : les affaires judiciaires dans lequel il est cité. Cette méfiance à l'encontre de Nicolas Sarkozy, qui s'élève désormais à 67%, progresse de 8 points par rapport à un sondage identique réalisé en décembre 2014 juste après son élection à la tête des Républicains.

Copé rejeté

Cette enquête a été réalisée du 15 au 16 octobre, soit au lendemain des révélations de Jérôme Lavrilleux qui accuse dans la presse l'ancien président de la République de mentir et de se "défausser" dans l'affaire Bygmalion, qui porte sur les comptes de campagne de 2012.

EN SAVOIR + >> Affaire Bygmalion: pour Jérôme Lavrilleux, Sarkozy "ment" et "n'assume pas"

Ce sondage apporte un nouvel enseignement, et ce sur une autre figure des Républicains. La défiance envers Jean-Français Copé, impliqué également dans l'affaire Bygmalion, n'a jamais été aussi forte. 72% des sondés ont une mauvaise opinion de l'ex-président de l'UMP. Seuls 26% approuvent son travail. Assez pour conforter ses ambitions de retour à la politique ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter