Sécurité post-attentats : la droite et le FN dénoncent le manque d'action du gouvernement

DirectLCI
Plus de deux semaines après les attentats de Paris, le gouvernement a annoncé un renforcement de la sécurité mais la droite et le FN ne sont pas satisfaits par ces annonces et attendent des actes. Marine Le Pen dénonce notamment le manque d'action concernant les islamistes radicaux et les fichés "S", qui n'ont pas été expulsés. Interrogé sur France 3 ce dimanche, François Fillon déplore le contraste entre les annonces fermes de François Hollande et les actions qui semblent plus timides.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter