Sécurité routière : des sociétés privées bientôt chargées d'exploiter les radars mobiles

DirectLCI
LE GRAND JURY - Le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, a expliqué ce dimanche lors du Grand Jury sur LCI qu’il allait prochainement confier à des sociétés privées le soin de patrouiller avec des radars de la police afin de veiller au respect des limitations de vitesse.

La police ne sera bientôt plus seule à contrôler la vitesse des automobilistes. Invité du Grand Jury sur LCI ce dimanche, le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, a annoncé que des sociétés privées seront amenées à patrouiller avec des radars embarqués. 


"Aujourd’hui, la moyenne d’utilisation de ces radars dans un véhicule, c’est un peu plus d’une heure par jour. C’est du matériel qui est sous-utilisé. Il faut beaucoup plus l’utiliser pour faire en sorte que les comportements de dépassement de vitesse puissent être sanctionnés", a déclaré le ministre. 


Un appel d’offre a déjà été lancé pour sélectionner les entreprises chargées de cette mission. "Je vais étudier cet appel d’offre pour que ces radars puissent être confiés à des sociétés privées, qui vont uniquement les faire rouler. Ils resteront sous la responsabilité de l’État", a ajouté Bruno Le Roux.


L’ancien patron du groupe PS à l’Assemblée a précisé que "ces sociétés ne seront pas rémunérées au nombre d’infractions constatées mais au temps que le radar aura passé sur la route". Ainsi "il va devenir de plus en plus difficile de ne pas respecter les limitations de vitesse", a prévenu Bruno Le Roux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter