Ségolène Royal : ses drôles de consignes au ministère de l'Ecologie

Ségolène Royal : ses drôles de consignes au ministère de l'Ecologie

Politique
DirectLCI
REGLEMENT - Plus de vingt jours après sa nomination à l'Ecologie, Ségolène Royal impose son style et ses règles au sein du ministère. Interdiction de fumer ou de la déranger lorsqu'elle mange, l'ancienne candidate à la présidentielle a imposé un code très strict, rapporté par Le Point.

"La dame du Poitou" est devenue "la Dame de fer" au ministère de l’Ecologie. Depuis sa nomination à l'hôtel de Roquelaure, le 2 avril, Ségolène Royal a fait passer ses consignes au personnel et à son entourage. Un code de conduite très strict, parfois trop, qui ne manque pas de faire jaser boulevard Saint-Germain, selon Le Point qui rapporte notamment que les femmes doivent porter "une tenue décente". Avec interdiction des décolletés.

L'ex-compagne de François Hollande précise, elle, qu'il s'agit simplement d'un ''règlement intérieur sur proposition des services, qui est destiné à l'interne et ne donne pas lieu à commentaires externes". Pourtant le personnel, quelque peu étonné de ces nouvelles méthodes, n'hésite pas à balancer. Et raconte ainsi que Ségolène Royal se fait annoncer par un huissier avant d'entrer dans une pièce, afin que le personnel se lève.

Interdiction de fumer, nuisances sonores et co-working

Et ce n'est pas fini. Pour ne pas être dérangée, l'ex-candidate à la présidentielle a interdit un certain nombre de choses : fumer dans le jardin ou dans la cour lorsqu'elle se trouve au ministère ou ne pas emprunter le couloir adjacent à son salon privé quand elle déjeune, pour cause de nuisances sonores.

Autre règle, plus compréhensible cette fois, la mise en place du co-working. Plus précisément : la fin des bureaux personnels. A l'exception de celui de la ministre, bien sûr.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter