Passe d'armes entre Alexandre Benalla et Nadine Morano sur Twitter

Politique

RÉSEAUX SOCIAUX - Suite à ses propos polémique sur Sibeth Ndiaye, Nadine Morano s'est attiré les foudres de nombreuses personnalités politiques, mais aussi... d'Alexandre Benalla. Un clash virtuel qui met en lumière la récente arrivée de l'ancien agent de sécurité de l'Elysée sur Twitter.

Après Gilles Le Gendre, Christophe Castaner, Bruno Poirson ou encore Gérald Darmanin, c'est... Alexandre Benalla qui est venu interpeller Nadine Morano suite à sa bordée de tweets jugés insultants et/ou racistes contre la porte parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

L'ancien garde du corps d’Emmanuel Macron est actif depuis peu sur le réseau social. Jusqu'à présent le compte contenait des publications sur son entreprise de sécurité, quelques réactions à l'actualité et des "preuves" de ses années scout (voir ci-dessous).

Lire aussi

Mais samedi 20 juillet, Alexandre Benalla a décidé de suivre le mouvement en s'en prenant, à son tour, à l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. Et l'attaque n'est pas tendre :

Propos aussitôt moqués par la principale intéressée : "Le gouvernement est sauvé, Alexandre Benalla assure la protection de la porte parole", a répondu Nadine Morano.

L'échange aurait pu en rester là, mais l'ancien employé de l'Elysée a décidé d'aller plus loin :

Dans ce tweet, les documents présentés évoquent une "procédure sur demande d'un tiers en cas de péril imminent", c'est à dire un placement en hôpital psychiatrique. Une heure plus tard, il ajoute le hashtag #AidonsNadine.

Le clash se termine sur des préconisations en orthographe suite aux tweets de Nadine Morano contenant des coquilles. Ambiance.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter