"Sincérité" ou "échec personnel"... Les réactions politiques aux derniers voeux de François Hollande

"Sincérité" ou "échec personnel"... Les réactions politiques aux derniers voeux de François Hollande

A CHAUD - La classe politique a réagi samedi soir aux derniers voeux du quinquennat, dans ce contexte particulier où François Hollande ne sera pas candidat à sa succession. La droite a logiquement accablé le bilan du Président, tandis quand les responsables PS saluaient sa "sincérité".

En présentant samedi soir les derniers voeux de son quinquennat, François Hollande a suscité des réactions particulièrement contrastées dans le monde politique, entre une droite et un FN prompts à dénoncer son bilan, et son propre camp, qui a salué la portée du message adressé aux Français à quatre mois du terme de son mandat.

Florian Philippot (FN) : "Ce sont ses derniers voeux et tant mieux"

Pour le numéro 2 du FN, ce sont les derniers voeux de François Hollande "et tant mieux". Florian Philippot a répondu sur LCI aux propos de François Hollande sur la France "recroquevillée sur elle-même" si elle en venait à mettre le FN au pouvoir, estimant que le Brexit au Royaume-Uni et l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis ne sont pas "des remises en cause de la démocratie mais des peuples qui reprennent leur destin en main". Le député européen a également accusé François Hollande de ne pas avoir défendu dans les actes "l'indépendance de la France" qu'il a évoquée dans ses voeux. 

En vidéo

"Ce sont ses derniers voeux et tant mieux" : la réaction de Philippot aux voeux de François Hollande

"Un cortège de platitudes" pour Marine Le Pen

La candidate FN à la présidentielle a fustigé, dans un communiqué, “un cortège de platitudes et de déclarations en total décalage avec la réalité du pays et les souffrances des Français”. Elle a vu dans l’intervention télévisée du président de la République de “l’autosatisfaction”, un “aveuglement sur la souveraineté de la France” et des “poncifs” et “propos lénifiants” sur la candidature de la patronne du FN. 

Eric Woerth (LR) : "Son héritage, c'est une France affaiblie"

Le député LR de l'Oise Eric Woerth, conseiller de François Fillon, a également accueilli le discours présidentiel en affirmant sur LCI que "l'héritage de François Hollande, c'est une France affaiblie. Il n'a pas réussi à incarner la France. Il parle de protection mais il n'a pas réussi à protéger les Français". Et de dénoncer les "mensonges" du chef de l'Etat sur les comptes publics qui "ne sont pas rétablis" et sur le chômage qui "n'a pas baissé". Sur la même ligne, Stéphanie von Euw, soutien de François Fillon, a vu dans les voeux présidentiels le signe d'un "échec personnel", lors d'une intervention sur LCI. "Des voeux pour rien", a renchéri le député LR de Paris Philippe Goujon. "Son camp est divisé, plus personne ne le soutient, ne l'écoute. Qu'il prononce des voeux ou pas, c'est la même chose". Quant à Jean-Christophe Lagarde, le patron de l'UDI rallié à François Fillon, il a jugé qu'un président qui ne se représente pas "aurait pu avoir une parole libre", mais que "ses voeux inspirent au mieux l'indifférence". 

En vidéo

"Son héritage, une France affaiblie" : Woerth réagit aux propos de Hollande

Pour Pierre Laurent (PCF), l'appel de François Hollande "résonnait assez fortement"

Le secrétaire national du PCF a salué le discours du chef de l'Etat, dont l'appel lancé à la France "résonnait assez fortement", notamment sur les menaces qui pèsent, selon lui, lors des prochaines élections. Toutefois, soulignait Pierre Laurent sur LCI, "son bilan n'a pas été à la hauteur des défis dont il parle". "Cela passe par une nouvelle politique de justice, d'égalité et de paix dans le monde." 

En vidéo

"La période dangereuse dans laquelle nous sommes a été parfaitement décrite" : Pierre Laurent réagit aux voeux de Hollande

La réaction de Jean-Luc Mélenchon, candidat de la "France insoumise" à la présidentielle, était en revanche plus courte et plus tranchante :

Au PS, on salue "la sincérité" de François Hollande

Soutien de Vincent Peillon à la primaire, le député PS Eduardo Rihan-Cypel a salué sur LCI "la sincérité profonde" du chef de l'Etat, qui a su, selon lui, "resituer le sens de son action pour le pays". Dans la même veine, le sénateur PS Didier Guillaume, soutien de Manuel Valls, a jugé le discours "très net, très clair" sur cette France qui a su "rester debout" au lendemain des attentats. En outre, explique-t-il, "le président a eu raison de dire qu'en fonction de ce qui va se passer à la présidentielle, notre modèle social pourrait être remis en cause". Quant au député PS Christophe Castaner, soutien d'Emmanuel Macron, il a salué l'aspect "positif" du discours présidentiel sur "les fiertés de la France", contre la "casse sociale" incarnée par François Fillon ou "le repli sur soi porté par le FN". 

En vidéo

Didier Guillaume "salue l'action" de François Hollande

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/Biontech "toujours efficace" contre le variant Omicron après "trois doses", annonce l'entreprise

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.