SNCF : "Les Echos" passent à la trappe une interview d'Elisabeth Borne trop réécrite, Matignon se défend

L'OEIL - "Les Echos" ont refusé de publier une interview de la ministre des Transports au sujet de la réforme du rail, complètement réécrite par les services du Premier ministre... qui s'en sont défendus.

C'est une manie qu'ont les services gouvernementaux, acceptée, dans la mesure du raisonnable, par les rédactions. Faire relire une interview donnée par un ministre, sinon par son ministère, jusqu'à Matignon, afin de s'assurer que cette dernière corresponde à la doxa du gouvernement. Devant les enjeux de la bataille du rail engagée par ce dernier ces dernières semaines, chaque mot est pesé, soupesé. Il en avait été ainsi au sujet d'une interview de l'ancienne ministre du Travail Myriam El Khomri, que son Premier ministre Manuel Valls avait "pulsée", en laissant entendre que le gouvernement utiliserait si nécessaire le 49-3 pour faire passer sa réforme du code du travail.


Face à un caviardage trop important, Les Echos n'ont pas publié un entretien avec Elisabeth Borne au sujet de la SNCF, une dizaine de jours plus tôt. Comme le veut l'usage, l'interview avait été envoyée à Matignon pour une relecture. Seulement, le journal économique a révélé ce lundi, dans un long dossier sur la question du statut des cheminots, avoir préféré le passer à la trappe, au vu des lourdes réécritures que les services du Premier ministre s'étaient permis.

Le 3 avril, ceux-là se sont justifiés de leur démarche, indiquant que "le principe des relectures des interviews est une convention qui ne date pas d’aujourd’hui et qui permet d’éviter d’éventuels contre-sens dans la retranscription des entretiens". Une pratique que ne contestaient pas Les Echos, pas plus que d'autres rédactions qui sécurisent ainsi la véracité des propos tenus, sans accepter de trop larges reformulations. "Souvent, les ministres concernés eux-mêmes profitent de la relecture pour reformuler, simplifier ou enrichir, a poursuivi Matignon. C’est ce qui s’est passé avec l’interview de la ministre des Transports".


Ce mardi 3 avril 2018, Christophe Jakubyszyn, dans sa chronique "L'oeil", nous parle de l'interview d'Elisabeth Borne non publiée aux Echos. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 03/04/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter