Sondage : 58% des Parisiens se disent mécontents d'Anne Hidalgo

Sondage : 58% des Parisiens se disent mécontents d'Anne Hidalgo

DirectLCI
POPULARITÉ - Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, 58% des Parisiens se disent mécontents de la maire de Paris Anne Hidalgo. Ils sont tout de même majoritairement favorables à la piétonisation des berges de la Seine rive droite.

A en croire un sondage réalisé pour Le Journal du Dimanche par l'Ifop, la majorité des Parisiens ne sont pas satisfaits du bilan d'Anne Hidalgo, quatre ans après son élection. En effet, 26% se disent "plutôt mécontents" et 32% "très mécontents". C'est dix points de plus qu'un sondage réalisé du 31 mars au 1er avril 2016. En revanche, 70% des sympathisants de gauche sont très ou plutôt satisfaits, contre 40% pour les sympathisants de La République en marche et 11% pour ceux de la droite.


Concernant la piétonisation des berges de la Seine rive droite, 54% s'y déclarent "favorables" et 46% "défavorables". Les sondés sont plus élogieux à propos de la vie culturelle, dont 76% sont contents, de l'animation de la ville (64%) ou du rayonnement de Paris à l'étranger (61%).

En vidéo

Anne Hidalgo annonce un pass Navigo gratuit pour certains seniors de plus de 65 ans

Les points jugés négativement sont : les transports en commun (48% de satisfaits), la lutte contre la pollution (43%), la sécurité (38%), la propreté (27%) et la circulation (24%).


L'institut de sondage et Le JDD ont également demandé aux sondés pour qui ils voteraient si l'élection municipale devait avoir lieu dimanche prochain. Dans l'hypothèse d'une candidature de Benjamin Griveaux (LaREM), qui ne cache pas ses ambitions parisiennes, il arriverait en tête avec 32% des suffrages contre 29% à Anne Hidalgo et 21% à Florence Berthout, présidente du groupe LR au Conseil de Paris. L'actuelle maire de Paris l'emporterait si le parti présidentiel décidait de s'allier avec elle (41% contre 38% à LR).


L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1105 personnes de 18 ans et plus, en ligne du 19 au 22 mars. La marge d'erreur est entre 1,4% et 3,1%.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter